Une légende, un seul but. Un but très précis : atteindre la Pierre Philosophale.
 

Partagez | .
 

 Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)   Mer 24 Aoû - 0:14

Ishbal, cette guerre qui hantait mes nuits… Des images qui me reviennent sans cesse en tête. Je ne pourrais jamais oublier ces soldats tuant des innocents, ni la mort de ma petite sœur Mila. Je ne te reverrai plus, malheureusement… Tu étais un vrai petit rayon de soleil, toujours prête à jouer, à rigoler, à sourire… Une enfant si pure, si douce, si belle… Mais tu n’es plus parce qu’un Amestrien, un jour de juillet t’a tué d’une balle en pleine tête. Et aujourd’hui, cela fait, combien de temps déjà ? je ne compte pas les années… Me voilà devant ta tombe, comme à ce jour qui revient chaque été.

Enterrée avec maman, tu me manques… Toi qui a vécu pour ta famille, ton dieu, tes prières t’ont ménées droit au cimetière, voilà pourquoi je ne crois pas et que je ne croirai jamais en lui !
Pourquoi avoir laissé le malheur s’abattre sur nous et notre peuple ? Si vraiment il existait rien de tout cela ne serait arrivé !
Je ne serai pas général, non je vivrai dans la terre d’Ishbal et je serai probablement mariée et j’aurai une famille ! J’avoue que j’en rêve la nuit, mais… je ne crois plus en l’amour, ni en toutes ses valeurs et morales de famille… Mon frère à dû tuer mon père parce qu’il prenait de l’alcool ! Pourquoi ne nous a-t-il pas soutenu ? Pourquoi ne pas s’être comporté comme un homme fort ? Un chef de famille ?
Heureusement que le général Spears m’a adopté ! Il faut dire les choses, je ne me comportai pas comme les autres enfants rapatriés ! Je leur en faisais voir ! enfin je resterai muette sur cela, chacun ses techniques ! Ca l’amusait, le général ! Du coup, je me suis retrouvée à vivre à Central avec lui et sa femme, que je considère aujourd’hui comme ma seconde maman… Mon père adoptif est mort, de vieillesse…

Autant vous dire qu’il n’était pas facile… Je dus apprendre différentes techniques de combats : Manier l’épée, le combat au corps, les armes à feu… J’ai même reçus le titre de tireur d’élite, le même jour que le lieutenant Hawkeye.
Et grâce à ses connaissances, après mon passage à l’école militaire pour « la forme », je devins directement lieutenant, puis Colonel… J’avoue que les contats de mon père m’ont aidés…

Mais cela ne me rends pas ma seule famille, la seule qu’il me reste à savoir Mihael, mon frère. Nous ne portons plus le même nom et les recherches que j’ai effectué pour le retrouver ce sont révélées être nulle !
Vivant ou mort ? Lequel de ces deux mots étaient le véridique ? Elle espérait toujours qu’il est refait sa vie et qu’il soit heureux…
« Qu’est-ce que tu deviens grand-frère ? Depuis tout ce temps… Moi je ne t’ai jamais oublié… » Murmura-elle doucement tout en posant un grand bouquets de magnifiques roses sur la tombe.

Elle entendit un bruit et se retourna… Personne… Elle avait dû rêver…Ou pas.


Dernière édition par Miley Ray Spears le Jeu 25 Aoû - 10:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Mihael Lwean »
& « J'adore rigoler ! Haha ! »

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/08/2011

« Feuille d'expérience »
Force:
67/160  (67/160)
Endurence:
35/160  (35/160)
Habilité:
58/160  (58/160)

MessageSujet: Re: Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)   Mer 24 Aoû - 0:55

    Il créchait dans une petite ville calme où il pouvait évoluer dans sa misérable vie assez convenablement. Voleur, il était recherché dans un peu toutes les grandes villes, même certainement un peu celle la. Et ce matin là, il n'imagina aucunement qu'une chose aussi absurde allait se produite dans la petite ville, calme et paisible de Dublith. En tant que vagabond dans tout le pays, il revenait souvent ici pour y faire quelques affaires personnelles.
    Il se rendit à la place du marché. Ce marché, plein d'agriculteurs et de stands à viandes en tout genre et autres légumes ou fruits, qui tous s'étaient étendus sur la place principale de la ville à ce jour, pour vendre leur produit frais de leur booooonnes récoltes. Mais, lui, n'y allait h non pas pour y faire ses petites courses quotidiennes, il n'en avait aucunement les moyens. Quenini. Il ne cachait pas ses yeux rouges et sautaient un peu partout se mélangeant un peu au reste du monde. Il ne passait pas vraiment inaperçu, mais, grand enfant, il s'en fichait pleinement. Ce jour-là, il n'avait pas très faim, et malgré ses talents de voleur qu'il avait adopté au cours du temps, il n'allait rien dérober aux honnêtes gens. Ses talents, qu'il avait commençait à développer depuis qu'il était parti. Parti de son village natale. Où il avait abandonné sa jeune sœur et les autres. Là où il avait tué son géniteur qui lui-même avait tué la mère de notre pauvre petit. Donc, sa putain de femme tué par son putain de mari.
    Mais bref. Ne revenons pas sur ces faits qui ont déjà assez traumatisé notre mauvais adulte. Donc, revenons à nos moutons, même s'il n'avait pas très faim, il fut cependant tenté et il n'hésita une nouvelle fois pas à piquer un pomme en passant devant un stand. Il se fit assez facilement remarqué, mais il continua sa route, ni vu ni connu, en croquant tranquillement dans la pomme en se démerdant pour se faufiler dans la foule, et donc, semer le marchant qui était désormais à ses trousses. Sans déconner, pour une pomme... Les gens sont radins.

    Quoiqu'il en soit, il s'avança, comme chaque matin depuis quelques jours vers le cimetière en cueillant une fleur ou deux sur son passage. Il allait, à cet endroit lugubre chaque jour depuis qu'il était arrivé dans cette ville en son éternel rituel de nomade qu'il était. Cela pour la simple raison que sa défunte mère reposait en paix dans le cimetière de la ville de Dublith. Tout en continuant de mâcher avec douceur sa pomme juteuse et d'un rouge pétant, il remarqua que la porte du cimetière était ouverte. Ce qui était assez inhabituel. Il n'y fit pas vraiment attention et continuait à piquer des fleurs sur les diverses tombes qui étaient sur son chemin. Tralalala, je pique des fleurs, tralalala, mais quel crétin ! Il devrait savoir que c'est non seulement interdit mais il pourrait se payer la colère des morts. Hahah ! Sans blagues...

    Il mis sa pomme à la bouche et regarda au loin, son petit bouquet de fleur en pagaille dans une main, ces fleurs qui n'étaient aucune de la même espèce.

    Il le laissa tomber, laissant ses dents accrochées à la pomme.

    Les yeux grands ouverts, il eut un temps de réaction assez long avant qu'il se rende compte de la situation et qu'il se jette – oui, qu'il se jette carrément, dans la gravier et tout – , pour se cacher derrière la pierre tombale la plus proche de lui. Il expira profondément et croqua dans sa pomme. Il avala les morceaux et jeta le reste de la pomme volée un peu plus loin. Il plissa les yeux et se gratta la tête. Il se redressa et s'accrocha à la tombe. Il passa la tête, jusqu'à hauteur des yeux et observa la jeune femme blonde, de dos, s'agitait un peu, qu'il aurait reconnu entre milles. Il serra les dents, il était certain qu'elle l'avait entendu se jeter sans réflexion dans les cailloux artificiels du cimetière. Puis, il prit son courage à deux mains et se redressa entièrement. Il regarda vers elle, ramassa la fleur la plus proche, puis avança, en serrant les points. Une fois arrivé à quelques mètres d'elle, il remarqua qu'elle avait beaucoup grandit, lui, non. Elle était pratiquement plus grande que lui. Il déposa la fleur à côté de l'énorme bouquet de roses qui n'avaient pas sa place à côté de ces fleurs fanées qu'il avait déposé la veille. Il passa la main dans ses cheveux châtains et fit un sourire complètement con.

    « Salut ! »

_________________
DC d'Eddy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)   Mer 24 Aoû - 10:57

« Salut ! »
Juste un mot me fit me retourner…Et cette voie… Je la reconnaîtrai entre toute… Je le vis, là en face de moi. Lui, mon frère, mon grand-frère. Mihaël. Tellement d’année. Mes yeux s’embuèrent.
« Mihaël, c’est toi ? C’est vraiment toi ? »
Tant d’années… Tant de temps perdu à s’être perdu de vu. Chacun d’entre nous avait fait sa vie. Moi en m’engageant dans l’armée et lui… Je ne sais pas. Je ne sais plus rien de lui, car la dernière image remonte à notre enfance. On vit tous au moins un grand drame dans notre vie. Nous en avons vécu trois. Tout d’abord la mort de Mila, puis la descente aux enfers de leur père avec l’alcool, la mort de leur mère suivi par le meurtre forcé de celui-ci, puis leur séparation.

Même si j’ai vécu bien dans ma famille adoptive, cela n’efface pas le manque que l’on peut avoir de vouloir avoir son sang près de soi. Nous étions heureux enfants… Et tout ça est arrivé… Pourquoi nous ? Pourquoi pas quelqu’un d’autre ? Je ne souhaite à personne de vivre cela, pas même à la pire des espèces, pas même à un meurtrier. J’avais l’amour et il est parti. Sans pitié, me laissant le vide et la solitude pour compagnie. Il me fallut beaucoup de force et de temps pour trouver le courage de survivre. Parce qu’on n’accepte pas et qu’on n’acceptera jamais. Ca fait trop mal, beaucoup trop mal. Devant les autres, ces hommes, on sourit, on se montre ferme, on ferme sa gueule et on suit les ordres à la lettre. Mais une fois que le rideau tombe on enlève le masque comme on le mets chaque matin. Parce qu’à un moment le masque tombe toujours. Et au moment où on s’y attend le moins. C’est toujours comme ça, et le mien, vient juste de tomber.

Je ne trouve pas les mots pour lui parler. Est-ce qu’il m’en veut ? Comment il a vécu ces dernières années ? Nous avons perdu tellement de temps… Je l’ai pourtant cherché, grâce aux moyens que dispose l’armée mais je ne l’ai jamais trouvé. Etait-ce volontaire de sa part de disparaître ? Avait t-il commit quelque chose pour vouloir à ce point, être introuvable ?
Et la guerre, avait t-il combattu aux côtés des rebelles Ishval ? Ces Ishvals, non je ne suis pas de leur monde… Je suis une Amestrienne. Le portrait craché de mon père, je ne ressemble pas à ma mère… Maman, une larme coula alors sur mon visage. Je baissai la tête, je ne voulais pas qu’il me voit pleurer. Un général, ça ne pleure pas. Ca ne montre pas ses émotions, on me l’a appris tant de fois… Mais là, il faut croire que j’ai oublié d’apprendre ma leçon.
Du courage, voilà ce qu’il me faut, alors je relève la tête et je le regarde, et je lui montre mes pleurs, comme la dernière fois, celle de ce jour horrible.

Après tout, il est mon frère, mon grand-frère, celui qui a toujours et restera toujours mon héros. Ma famille, oui car de notre famille, nous ne sommes plus que deux, alors autant essayer de s’entendre.
A corps perdu, je me lançai vers lui et le serra dans mes bras, nous faisant tomber, je ne sais pas s’il allait me rejeter, ou au contraire être heureux de me voir, moi sa petite sœur.
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Mihael Lwean »
& « J'adore rigoler ! Haha ! »

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/08/2011

« Feuille d'expérience »
Force:
67/160  (67/160)
Endurence:
35/160  (35/160)
Habilité:
58/160  (58/160)

MessageSujet: Re: Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)   Mer 24 Aoû - 12:33

    Il la regarda et écouta ses quelques mots qui lui était adressé. Oui, il était bien celui qu'elle croyait. Mihael, son grand frère. Celui qui restera à jamais son grand frère. Celui qui est naît de la même mère, du même père.

    « Je savais que c'était toi ! Frangine, ça farte ? »

    Il continuait de lui faire ce sourire idiot mais chaleureux qu'il avait adopté. Il resta quelques secondes, le regard figé sur sa sœur qui paraissait désormais un peu surprise. Il l'a vit faiblir, baisser les yeux et verser quelques larmes. Elle releva la tête, ses yeux rouges mouillés par ses pleurs. Il continua de sourire pour la rassurer. Il resta fort, fier et de marbre, ayant toujours cette pointe de bêtise et d'ironie dans ses yeux. C'était certes beau de retrouver ce qui lui restait de sa seule famille, mais il avait quelques regrets. Il ne croyait jamais la revoir et ne s'y était donc pas préparé à ce qu'il pourrait dire. Et puis, par dessus tout, il avait souhaité souvent de ne plus la revoir. Lorsqu'il avait prit assez subitement la décision de la laisser seule en espèrent qu'elle trouverait paix malgré la guerre, il c'était mit en tête que jamais plus il ne fallait qu'il la revoit. Que jamais plus leur chemin devaient se croiser. Elle qui ressemblait tellement à leur père avec ses cheveux blonds et son visage d'Amestrienne. Cependant, ses yeux qui la trahissait, elle avait réussi à vivre avec et à devenir une magnifique jeune femme. Il la regarda, s'apprêtait à s'avancer vers elle pour lui essuyer les larmes qui coulaient sur ses joues roses mais n'eut pas le temps. Miley lui sauta dessus ce qui le fit tomber à la renverse. Son corps léger et souple, il n'était pas vraiment difficile de le renverser... Surtout lorsqu'il ne s'y attendait pas. Il sentit son odeur contre lui et sa chaleur qui lui rappela tellement celle de sa mère. Depuis cette nuit-là où il avait tué son père, il n'avait plus jamais été aussi proche d'une femme. Du moins, aussi sincèrement. Même si ce n'était pas vraiment une femme et que l'on ne pouvait pas comparer celle-ci avec les futiles conquêtes qu'il avait pu avoir dans le passé. Non, c'était sa sœur. Sa petite sœur, qu'il aurait dû mieux protéger. M'enfin, elle n'avait pas l'air de s'en être si mal sorti. En vu de ses vêtements, de sa propreté et de ses manières, elle n'était pas vraiment à plaindre et était devenu bien meilleur que Mihael qui lui n'était qu'un vulgaire voleur, vaurien, brandit.

    D'abord grands ouverts, il se décontracta et referma ses yeux. Il passa sa main dans le dos de sa petite sœur et la serra fort contre lui. Allongé dans la gravier, il faisait quelques grimaces car les petits cailloux lui piquaient un peu. Mais, pour ne pas laisser place à sa constante humeur enfantine se fichant de tout, il resta sur place, serrant le corps en pleur de sa sœur. Après quelques secondes, il la dégagea doucement de lui et se releva. Il frotta son pantalon sale et qu'il avait recousu de nombreuses fois et releva également Miley. Quoi qu'il en soit, il regarda vers la tombe de sa mère et souri. Il tourna le visage vers sa sœur, il était vraiment plus petit qu'elle, au moins cinq centimètres. Il laissa échapper un petit rire et lui tapa amicalement l'épaule.

    « Haha p'tite sœur ! Si tu savais combien je suis heureux de te revoir ! »

    Il lui fit un sourire sincère. Un sourire qu'il n'avait plus fait depuis sa plus tendre enfance. Le même sourire qu'il avait dû lui faire lorsqu'ils jouaient.

    Car lui n'avait pas grandi. Car lui, il ne pourrait plus protéger sa petite sœur comme il avait pu le faire. C'était un gamin, irresponsable et ignorant alors qu'il avait trente ans. Et puis, même dans une situation pareille il arrivait à la retourner et à la rendre quelque peu grotesque. Cependant, le sourire qui était adressé à sa plus jeune sœur, il ne lui était adressé qu'à elle.

    Il était vraiment heureux de la revoir.

_________________
DC d'Eddy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)   Jeu 25 Aoû - 10:16

Les deux tombèrent à terre et bientôt, Miley se retrouva sur lui, le serrant dans ses bras. Tellement de temps perdu. Elle non plus n’avait jamais serré quelqu’un comme cela dans ses bras, pas même sa mère adoptive ou son père. Rien, ni personne.
Mihaël ferma les yeux et passa sa main dans son dos pour la serre fort contre lui. Il finit par se relever et l’aida lui tendant la main. Maintenant, ils se retrouvaient face à face et la tête de Miley était pleine d’interrogation et de question sur la vie que le jeune homme avait mené. Surtout, pourquoi n’y avait-t-il plus aucune trace de lui nulle part ?

« Haha p'tite sœur ! Si tu savais combien je suis heureux de te revoir ! »
Il lui sourit, comme dans leur plus tendre enfance, tout en lui mettant sa main sur l’épaule. Elle lui sourit à son tour.
« Moi aussi… Cela fait tellement d’année… Tu n’as pas changé ! »
En effet, elle était toujours plus grande que lui et il semblait avoir gardé son air enfantin. Elle, qu’est-ce qu’elle était devenue ? Un chien de l’armée en quelque sorte… Comment allait-t-il le prendre ? Mal, bien ? Elle ne savait même pas, elle ne pouvait pas savoir. Parce que le temps à passer et qu’ils ont changé, elle plus que lui.

« Il faut que je te dise quelque chose Mihaël… Je, je suis dans l’armée, tout comme l’était papa… Je ne suis pas sergent, mais général… On m’a emmené de force à Central pendant la guerre, parce que je ressemblais à une Amestrienne… Un homme général m’a adopté et j’ai pu m’en sortir… Je t’ai cherché, mais je ne t’ai jamais trouvé, j’ai même appris que tu étais mort ! Que s’est t-il passé Mihaël, pourquoi faire croire à ta mort ? Et dis-moi, comment t’en es-tu sorti ? »
Je ne savais plus rien de lui. Je me contentai d’observer son visage, guettant son regard qui pouvait changer à la seconde, et ses lèvres murmurer des mots peut-être meurtriers.
Des problèmes avec l’armée il en avait peut-être eut.
« Je ne savais pas si je devais te le cacher ou non… Mais je préfère te dire la vérité, mais ça ne change rien à ce que je suis ! Je ne t’ai jamais oublié ! »

Impossible de faire marche arrière maintenant, s’il voulait partir, il le pouvait, elle comprendrait. Elle ne dira rien. Parce que chacun est libre. Ils étaient désormais à la croisée des chemins, soit leurs routes étaient à nouveau liées où elle se séparerait ici et maintenant. Miley préférait qu’il reste, mais seule la vie avait maintenant la réponse à cette question.
Elle finit par éviter son regard et baissa le regard, pour fuir. Fuir, comme elle avait fuit pendant des années, fuit ses erreurs, son passé en changeant de nom, fuit ses origines, essayant de paraître la plus Amestrienne possible. Parce que être Ishval, elle ne voulait plus et maintenant elle se demandait si ça n’était pas sa plus grande erreur.
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Mihael Lwean »
& « J'adore rigoler ! Haha ! »

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/08/2011

« Feuille d'expérience »
Force:
67/160  (67/160)
Endurence:
35/160  (35/160)
Habilité:
58/160  (58/160)

MessageSujet: Re: Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)   Lun 11 Juin - 19:00

    Ses yeux et ceux de sa sœur se croisèrent de nombreuses fois. Il continuait de lui sourire et l'écouter. Mais, lorsqu'elle commença à parler de son paternel. Il baissa la tête. Et comme un enfant qui viendrait de perdre son jouet préféré, il se referma sur lui-même ne laissant plus aucune expression sortir de lui. Toutes ces images qu'il n'avait pas réussi à oublier lui revinrent. En quelques secondes, il avait repasser son enfance dans sa tête. Ses cris de joie, ses pleurs. Toutes ces émotions qu'il avait gardé en lui toutes ces années, elles venaient, rien qu'en prononçant le mot « père » de lui remettre en tête à toute allure. Il était certain que pour ça, il lui en voulait car ça allait encore le hanter pendant bien des jours. Mais, ce qui aurait pu être le plus choquant, c'est qu'elle avait décidé de rentrer dans l'armée de l'adversaire Ishbal. Il gardait la tête basse et réfléchissait. Que devait-il faire de ces informations ? En vouloir à sa seule famille ? Ou la pardonner ? Pourtant, il s'était promis qu'elle ne revivrait plus jamais les mêmes horreurs. Mais, cette sotte en rejoignant l'armée a du voir des choses bien plus moches que ce que Mihael voulait pour elle. Cependant, cela faisait des années qu'il n'avait pas entendu parler d'elle. Pouvait-on vraiment l'appeler comme « sa seule famille » ? Une question qui restait dans sa tête, se mélangeant aux cris de ses voisins Ishbals, et à ceux de sa mère. Il releva la tête, voyait en sa sœur la tête de son père, et dans ses yeux se reflétait le visage de sa mère, en larme. Elle avait tant de fois pleurer. Elle, qui avait tant de fois prier pour eux deux. Elle serait devenue folle si elle savait, ce qu'ils étaient devenus, ses deux enfants. Lui, vagabond, sans plus aucune attache, voleur, brigand, et elle, militaire dans l'armée qui avait anéanti son peuple... Quel étrange vie vivent ses enfants. Une vie qu'elle n'aurait jamais souhaité pour eux... Mais ! Après tout, Mihael n'avait aucune idée de la vie qu'avait pu être celle de sa sœur. Avait-elle vraiment fait le choix ? Pourquoi l'avait-elle fait ? Était-elle heureuse dans ce rôle ? C'est vrai, il ne pouvait pas se permettre de juger sans savoir. Même s'il pensait que c'était la pire des choses qui aurait pu arriver, il essayait de se convaincre que ce n'était pas si grave... Qu'il devait y avoir une raison valable et qui ferait qu'il pardonnerait tout et qu'il accepterait. Trop naïf, trop peureux, il ne voulait pas détester sa sœur, même si au fond de lui, dans son inconscient, une flamme devait brûler de fureur en l'entente de cette nouvelle. Ô combien choquante pour lui ! Le jour où cette colère sortira, dieu sait ce qu'il pourrait bien faire.

    Quoi qu'il advenait, il se devait de rester digne, et fier. Même s'il ne l'avait jamais vraiment été, en voyant se reflétait son propre reflets dans les yeux de sa sœur, il ne pouvait qu'essayer de rester fort et ne plus faire le gamin.

    Les fleurs, dissipaient à terre commençaient à s'envoler légèrement et à bouger doucement. Les cheveux longs de sa sœur volaient aussi à l'aide de ce vent frais qui glaçait le sang. Cette froideur et ce silence entre les deux seuls êtres vivants de cet endroit (ce qui n'était pas bien difficile vu qu'ils étaient plantés dans un cimetière). Il se mis à sourire, à faire un grand sourire. À cacher la colère qui était en lui par un énorme sourire. Car, c'était un grand enfant, et il venait de retrouver sa sœur. Certes, comme cité plus haut, il lui en voulait terriblement. Mais il ne savait rien et il s'en dispensa et sauta au cou de sa sœur. Il la serra dans ses bras, fort, fort. Il serra presque aussi fort que la fois où il avait du étrangler un rat pour pouvoir en faire son souper... Hmm, élégante comparaison, je vous l'accorde. Quoi qu'il en soit, la joie était bien là. Il ne savait pas vraiment comment elle allait pouvoir réagir mais quoi qu'il en soit, elle réagirait comme bon lui semble, avec son cœur. Comme il avait agi avec le sien. Il desserra ses bras et regarda le plus près le visage de sa sœur. Comment elle sentait bon et comme elle était propre ! À côté, ce vaurien qui puait la transpiration et qui avait des vêtements non changés depuis des mois, cela faisait un contraste vraiment énorme. Mais cela ne le dérangea pas et il ne s'en soucia guère. Il continua juste de renifler sa sœur et de la regarder, ce si beau visage, fruit d'un péché entre deux êtres comme il était. Sa petite sœur, finalement, la seule personne dans ce monde ayant le même sang qui coule dans leur veine. Ce n'est vraiment pas rien. Et même si, je le répète encore, il lui en voulait, il y fera abstraction, le temps qu'il faudra. Car il venait de retrouver sa petite sœur, sa chaire, sa propre chaire.

    Le même affreux mélange.



HRP : J'ai trop honte pour compter combien de temps je n'ai pas posté de RP. Et j'en suis confus. Pardon Miley, si un jour tu lis ça, je m'excuse. M'enfin après... Vu ton désertage, je ne sais pas si il était vraiment nécessaire que je réponde, finalement, est-ce que je dois être si confus ?

_________________
DC d'Eddy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Contenu sponsorisé »
&




MessageSujet: Re: Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvaille (Pv : Grand frère ni-san!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Protection et nouveau grand frère.
» (M) Grand frère
» Comme les doigts de la main
» (LIBRE) FLORENT MOTHE (grand frère)
» JOSH HUTCHERSON || Simon E. Lawson ¤ Grand frère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : Power of Alchemy ::  :: » archives-