Une légende, un seul but. Un but très précis : atteindre la Pierre Philosophale.
 

Partagez | .
 

 L'homme qui se fiche de rencontrer un haut gradé. [ PV ; King Bradley ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 22
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: L'homme qui se fiche de rencontrer un haut gradé. [ PV ; King Bradley ]   Lun 27 Déc - 22:41

    Bon. Me voilà au QG de Central. Enfin, je n'y suis pas encore. Il est juste devant moi. Ce grand bâtiment de pierre gris habillé d'un grand drapeau. Celui d'Amestris, évidemment. Il est imprimé vert avec en blanc le signe du pays. Un lion. Assez tordu comme insigne.
    Rien qu'en pensant, qu'à l'intérieur de cette grande bâtisse se trouvait le colonel Mustang et l'homme qui m'avait donné rendez-vous, le président King Bradley, cela me donna des frissons. J'étais seul. J'aurais bien voulu venir avec Al', mais le président tenait à ce que je vienne seul. Il voulait me parler à moi, l'Alchimiste d'état et non à Edward et Alphonse Elric en quête de retrouver leurs corps. Ce qu'il me voulait ? Je n'en avais pas la moindre idée. Même pas un léger soupçon de ce qu'il pouvait bien me vouloir. Ça m'étonnerait que cela soit pour une mission. J'ai beau être le plus jeune alchimiste d'état et le FullMetal maintenant connu dans tous le pays, je n'ai pas la prétentieux de me montrer à chaque fois devant le King Bradley lorsqu'il s'agissait d'une simple mission obligatoire pour nous, les alchimistes à la botte de l'armée. Quand il s'agissait de ça, on m'envoyait juste voir le colonel Mustang. Ce qui est à chaque fois une source supplémentaire d'agacement. Mais là n'est pas la question, je ne sais pas ce que le président me veut, et j'ai envie de savoir. Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps.

    La grille s'ouvrit devant moi lorsque je m'approchai de celle-ci. Non, elle ne c'est pas ouverte par magie. C'est un gars derrière la grille qui pousse le levier. Voilà un boulot fort intéressant. Pauvre gars. Bref, j'entrai dans l'enceinte du bâtiment regardai autour de moi. Rien n'avait changé. Pourquoi changer après tout ? Tout ce gris, c'était un peu triste. Seul le drapeau vert donnait un peu de couleur à l'endroit. M'enfin bref, c'est militaire quoi.

    Je poussai la porte et entrai cette fois à l'intérieur du bâtiment. Je m'approchai de la dame qui était à l'accueil. Elle prévenue Bradley et me fit signe que je pouvais y aller. Je montai les escaliers en direction du bureau du généralissime King Bradley. Qu'est-ce qu'il peut sonner prétentieux ce nom. Passons... Je connaissais maintenant l'endroit presque par coeur. Je savais où il fallait monter pour aller au bureau du colonel Mustang, et où il fallait tourner pour aller dans le bureau de Bradley. Ce qui peut être assez compliqué. Tous les étages, tous les couloirs, tous, absolument tous se ressemblent. Que tu sois au premier ou au dernier étage, il n'y a aucune différence. Quoi qu'il en soit...

    Je frappa à la porte de généralissime. Après avoir eu la permission, je l'ouvris et entrai. Je le saluai d'un signe militaire très maladroit et pas très sûr. Je n'avais pas l'habitude de faire se salut militaire ringard. Pourquoi pas se serrer la main comme tous les gens normaux. Trop de « respect » tue le respect. Mais je jouai le jeu et fis donc ce geste pour ne pas paraître, comme d'habitude, trop grande gueule et irrespectueux.

    «
     Bonjour. »

    Je restai droit comme un « I » à la porte d'entrée. Cette position me faisait un peu mal, je devais forcer sur mon auto-mail. Ce qui était pas plus mal. Cela voulait sûrement dur que j'avais grandi. Un peu.

    «
     Excusez-moi de paraître impatient, mais, pourriez-vous me faire part de ce que vous avez à me communiquer ? Voyez-vous, mon frère m'attend et... »

    Je le regardai. Droit dans l'oeil.



HRP: Pour ne pas te laisser dans l'embarra, je te propose de me donner quelques chose à faire. Seul, comme on n'a pas encore d'Alphonse. Quelque chose d'important. Tu pourras alors faire rentrer en jeu Lust si elle le souhaite dans le prochain RP. Enfin, tu vois. Bonne chance pour improviser et trouver quelque chose. xD

_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: L'homme qui se fiche de rencontrer un haut gradé. [ PV ; King Bradley ]   Mer 29 Déc - 14:06

Bradley se tenait devant la fenêtre d'un des salons réservés aux officiers, menant directement sur un balcon du premier étage, qui offrait une excellente vue sur la cours de l'entrée principale. Il se tenait ici, un verre à la main rempli d'un Bordeaux, un Bordeaux assez bon marché et qui n'avait rien d'extraordinaire qu'un soldat lui avait "offert" à force de l'entendre geindre, prétextant que ce n'était pas une manière convenable d'accueillir le Généralissime. De l'autre main, il tenait une épée de très bonne facture, qu'il utilisait comme une canne.
Il se tenait là, seul, sans dire un mot, regardant partir un homme aux cheveux blancs au loin en compagnie d'une femme qui lui disait vaguement quelques choses avant qu'ils ne montent tous les deux dans une voiture. Peu importe... Au fond, ce n'était qu'un détail comme un autre et de toute façon, c'était soit regarder ce spectacle, soit regarder les mouches volées.

Que faisait-il ici ? En fait, il attendait tout simplement l'alchimiste Edward Elric, alias "l'Alchimiste de Métal". Bien que très "PETIT", il avait malgré son âge réussi avec succès l'examen des alchimistes d'Etat. Il était le seul alchimiste compétant pouvant s'y rendre. Mais au vu de la dangerosité de cette mission, il l'accompagnerait là bas. Il ne devait rien arrivé de fâcheux au plus vieux des frêres Elric, qui rappelons le avec son frère était un candidat idéal pour le sacrifice C'est donc à Lior ou avait lieu de mystérieuses disparitions, qui celon ses sources, pourraient avoir un rapport avec la pierre philosophale.

N'ayant reçu aucunes informations de "Dante", Bradley se méfiait, si "Dante" était derrière tout cela, ce n'est surement pas pour simplement embêter le monde... en faisant des manœuvres à leur frontière par pur plaisir. En revanche, si l'ennemi était lui même entrain de manœuvrer pour obtenir la pierre et renverser le pouvoir... Bradley n'était pas bluffeur, Amestris n'a pas encore récupérer sa puissance d'avant-guerre et peut à peine mener une guerre rapide sans grande ambitions. Si l'ennemi attaquais en plus avec la pierre...

Entendant la porte s'ouvrir et claquer, Bradley prit le temps de boire une dernière gorgée puis se retourna. Devant lui, se tenait une ravissante petite secrétaire, qui lui annonça d'une voie douce, mais déterminée, que son rendez-vous était arrivé.

Bradley la remercia et pris congé. Il se dirigeait maintenant vers son bureau. Le longs couloirs qu'il arpentaient étaient tous noirs de monde.


*
Décidément... on commence à manqué de places.*

Lorsque soudain... Derrière lui, il entendit au bout du couloir, ses deux assistants qui hurlaient pour essayé de se faire comprendre dans ce brouhaha, à l'autre bout du couloir. Ils avaient dans les mains, chacun une pile de dossiers à faire remplir par lui même... Il n'en était pas question. Vite ! Il se faufile par la première porte venue. Celle-ci, en l'occurrence, abritait une petite poste interne au QG. Les soldats de première classe restèrent tous stoïques. Sans plus attendre, il se jète par la fenêtre ou il atterrit sur un buisson. Au moments ou les pauvres soldats se remettaient de leurs émotions, la tête du Généralissime Bradley réapparue dans l'encadrement de la fenêtre, avec une branche de feuilles sur la tête. Il leur dit avec un regard noir :

"Vous ne m'avez jamais vu compris !?" Puis reprenant une tête plus sympathique et affichant un grand sourir : "Bonne journée ! "

Il marcha quelque minutes dehors, puis arrivant au niveau de son bureau, il entra par la fenêtre, se dépoussiéra un peu et pis place derrière son grand fauteuil.

Au même moment, on frappait déjà à la porte. C'était Edward Elric qui arrivait. Celui ci commença par les banalités d'usage, un petit bonjours, comme si de rien n'était. Néanmoins, même si le jeune alchimiste paraissait serin, il restait droit comme un « I » à la porte d'entrée. Cette position bien qu'inconfortable dénotais bien de son respect envers le Généralissime.

Le nouveau venu se dit impatient et voulait tout de suite savoir de quoi il était question.


"Bonjours Elric. Comme vous n'êtes pas sans savoir, vous connaissez la situation plutôt tendue près de Lior. De plus, il y a eu de nombreuses disparitions, parmi lesquelles, le commandant de notre avant poste sur place. Le commandant Rosenthal... Je vous demande donc à vous en tant qu'Alchimiste d'Etat de m'accompagner sur place, afin de résoudre ce mystère et de retrouver le Commandant Rosenthal... J'ai failli oublier. Selon nos sources, ces disparitions pourrait avoir un rapport avec la pierre philosophale. Vous voyez de quoi je parle n'est ce pas ?..."

Puis après un temps :


"Des questions ? Le temps file ! "
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 22
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: L'homme qui se fiche de rencontrer un haut gradé. [ PV ; King Bradley ]   Mer 29 Déc - 18:07

    Je continuai de le regarder et de rester le plus poli possible, donc, le plus droit possible. Lorsqu'il commença à parler et à m'expliquer du pourquoi et du comment j'étais là, je sentais que ça allait être chiant. C'est pour cela, que toute la politesse que j'avais accumulée jusque là s'envola en deux secondes lorsque je mis mes mains dans mes poches. Donc, ça l'était, chiant, mais, en fait pas totalement. J'étais obligé de me rendre à Lior en sa compagnie, mais, cette fois ça allait être plus intéressant que les autres fois. J'allais pouvoir en savoir plus sur la pierre Philosophale ! Ce qui était embêtant, c'est que le généralissime m'accompagne et que, bien-sûr Al' ne puisse alors pas venir. Des fois, ça aurait été pas plus mal qu'il devienne lui aussi Alchimiste d'état. M'enfin, les téléphones, ça existe. D'ailleurs, il fallait que je le prévienne que je parte sur Central. Une fois que nous serons sortis du bâtiment, je lui téléphonerai.
    Lorsque sa phrase « Des question ? » retenti dans mes oreilles, je ne répondis pas de suite. Des questions, ça oui, j'en avais à lui poser! Et pas qu'une. Déjà, la première était que je le trouvais bien collant. Après tout, je ne suis qu'un pet...vulgaire alchimiste d'état parmi tant d'autre. C'est lui qui m'a mis sur la piste de la pierre Philosophale, certes, mais pourquoi y accorder désormais tant d'importance ? Et pourquoi tient-il tant à ce que je sois au courant de ce qu'il sait à propos d'elle ? Enfin, j'en serais sûrement plus, plus tard...

    «
     Non, je n'ai aucune question. Nous pouvons y aller. »

    Nous descendions les escaliers en direction du hall puis de la sortie. Une fois en dehors de ses murs de briques, j'aperçus une cabine téléphonique non loin. J'interpellai le généralissime qui était à quelques mètres devant mois.

    «
     Excusez-moi, je vais téléphoner à mon frère pour le prévenir. Hmm... Ne vous en faites pas, je n'en aurais pas pour longtemps. »

    J'arrivai à la cabine, j'entrai et composai le numéro après avoir mis une petite pièce. J'expliquai la situation à Al' lui promettant que je lui rapporterait tout à mon retour.



_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Contenu sponsorisé »
&




MessageSujet: Re: L'homme qui se fiche de rencontrer un haut gradé. [ PV ; King Bradley ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'homme qui se fiche de rencontrer un haut gradé. [ PV ; King Bradley ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche Technique de L'Homme-Poisson
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Vaan [Homme à tout faire]
» J'ose tout ce qui sied à un homme, qui n'ose pas n'en est pas un. [Fiche Clorinda Di Toscana]
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : Power of Alchemy ::  :: » archives :: Rp Terminés-