Une légende, un seul but. Un but très précis : atteindre la Pierre Philosophale.
 

Partagez | .
 

 After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Jeu 18 Juil - 23:54



Ouais, vous ne rêvez pas, j'ai laissé pour mort le colonel Mustang. J'ai laissé pour mort le Flamme Alchemist parce qu'il avait tué les parents de ma désormais seule famille. Car, j'ai voulu, la venger. Comme si elle était entrée en moi, comme si elle m'avait possédée l'instant de quelques secondes. La venger de toutes les heures de souffrance qu'elle avait subi à cause de ce type. Ce type qui c'était présenté à elle, comme si de rien était. Ce type, qui en fait, n'est qu'une ordure. Un chien à la botte de l'armée. Un type comme tous les autres, qui obéit sans rien dire. Il ne doit avoir ni âme, ni conscience pour avoir tuer ce couple de médecin. Ordre ou pas ordre, il a commis un meurtre sur des gens au combien innocents. Et, trop peur pour se révolter, trop peur de se faire virer. Il n'a même pas eu le courage de se défendre. Je souhaite que ça le ronge et qu'il regrette son geste jusqu'à qu'il s'éteigne, jusqu'à son dernier souffle. Si il le faut, je lui rappellerai encore et jusqu'à la fin ses pêchés.

Je ne sais même plus pourquoi je suis ici. Pourquoi je suis sans mon petit frère. Le seul truc dont je me souvienne, ce sont toutes les choses horribles qui me sont arrivées depuis ce jour. Dans le moindre détail. Mais là, impossible de savoir ce que je fais ici. D'ailleurs, j'en ai rien à foutre. Mais, peu importe. Je ne peux m'enlever le visage de cette ordure de la tête. Je regrette de ne pas en avoir fini avec lui. Je regrette de ne pas l'avoir achever. En avoir fini avec sa face de rat. Ah putain ! Pourquoi est-ce que quelque chose m'en a empêcher ? Al' ? Winry ? … Pourtant, c'était pour elle que je le faisais. Je posai ma tête entre mes mains et serrai les points entre mes cheveux. J'en pouvais plus. Je ne savais plus quoi penser. Tout était flou. J'entendis un bruit de train, là, j'eus un flash. Je me levai en sursaut, et couru en direction du train. Je rentrai dedans, m'installai et soupirai. Que faisais-je là ? Je suis vraiment irrécupérable.

Une heure était passée depuis que j'avais endommagé très gravement ce très cher colonel. J'avais pensé à une immensité de chose depuis que j'étais rentré dans ce wagon. Mais, ça ne tournait qu'autour du même sujet. Là, le train s'arrêta, assez brusquement dans une petite gare. Une gare que je connaissais bien. Je regardai par le fenêtre, fis une grimace et descendis du train. D'un pas lent , je pris une grande bouchée d'air à la sortie du train et commençai à partir vers la destination qui m'était voulue. Je ne sais pas pourquoi, je n'en sais rien. Ce que je sais, c'est que j'étais un peu fou. Je ne sais pas tellement ce que je fais. Je ne trouve pas les moyens de faire demi-tour. De toute façon, maintenant, c'est trop tard. Je ne peux plus faire marche arrière. Plus du tout. Dans aucun point de ma vie.

Arrivé devant cette petite maison de campagne, je baissai la tête. Mes vêtements étaient sales. J'étais vêtu de noir, le sang ne se voyait pas tellement mais, le pire c'était le sable. Enfin, on apercevait quelques éclaboussures du sang de Mustang sur mes chaussures, peut-être même sur mon visage. Je relevai ma tête et m'avançai un peu plus vers elle, cette maison qui m'était si familière autrefois. Devant la petite porte en bois, je levai mon bras, étais prêt à frapper pour signaler de ma présence, et, j'hésitai. Comment le prendrait-elle si je lui disais ? Surtout, pourquoi devrais-je lui dire ? Je m'en sentais obligé. Mais, pourquoi vraiment suis-je là ? Pour voir son sourire ? Et, que lui dirais-je... Toutes ces questions sans réponses faisaient vraiment que j'hésitai à frapper contre cette petite porte qui la séparait d'elle et moi. J'entendis des petits pas derrière moi, je me retournai en sursaut et entendis une voix rauque m'adresser la parole.

PNJ Pinako Rockbell : «
 Qu'est-ce que tu fais là toi ? Où est Alphonse ? Pourquoi t'es encore plus sale et dégouttant que d'habitude ? »

Pinako. Évidemment, maintenant, je ne peux même plus réfléchir. Tant pis, prends ton courage à deux mains Edward ! Je ne savais pas quoi répondre et ne répondis rien.

Elle leva la tête vers la fenêtre de la chambre de Winry et commençait à crier son nom.

PNJ Pinako Rockbell : «
 Quoi qu'il en soit, je le saurai bien assez tôt. Winry ! On a de la visite ! Le p'tit blond est là ! »

Je la regardai et devins tout rouge.

«
C'est qui que tu traites de gringalet pas plus grand qu'une asperge espèce de vieille morue toute flasque ? »

PNJ Pinako Rockbell : «
 C'est toi espèce de nabot ! »

Du calme, de toute façon elle est encore plus petite que toi cette vieille. Winry n'allait pas tarder à arriver, j'allai sûrement recevoir une clé à molette sur la tête. Mes visites dans la charmante ville de Resembool débute toujours comme ça.


_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 



Dernière édition par Edward Elric le Lun 29 Juil - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 1:59

J'étais encore endormie, je rêvais de plusieurs choses à la fois, Automail, nouveaux matériels... Enfin tout ce qui me faisais réellement rêver quoi. Puis en plein milieu de mes clés à molettes j'entendis mon nom par la fenêtre qui était ouverte. Pinako à cette heure si... Hum de la visite, certainement encore un client. Je passa la tête par la fenêtre en voyant Ed en bas, enfilant mes vêtement assez rapidement je le regarda alors une fois arrivée en bas et serra ma clé à molette. Mais au moment où j'allais lui taper un grand coup dessus je remarqua alors ls traces de sang mais aussi la saleté sur ses vêtements. Je le regarda alors de la tête aux pieds avant de me demander ce qu'il avait bien pu faire. Pourquoi était il seul aussi ? Qu'était devenu Al?

" Salut Ed, si tu viens pour encore te faire réparer tu peux repartir de la où tu viens!"

Je lâcha alors ma clé à molette en voyant le sang, j'étais réellement inquiète pour lui, je ne sais pas pourquoi je réagissais ainsi pour une fois, mais je ne cria pas une seule fois j'avais juste tourner le nez. Je soupirais alors m'approchant de lui et lui décollant une claque:

"Idiot, je ne sais pas encore ce que tu as fait, mais il va falloir te laver. Tu es aussi sale qu'un porc!"

Je passa doucement ma main derrière ma tête avant de rentrer dans la maison et de me retourner en le regardant d'un air un peu énervée mais à la fois inquiète. Je ne chercha même pas à savoir pourquoi il n'était pas avec Al, je savais très bien qu'il allait me le dire à un moment ou un autre. J'y étais maintenant habituée. Je me retourna alors vers lui doucement et dit:

"On parlera de tout ça après ton bain. J'espère que tu m'expliqueras tout ce qu'il s'est passé..."

Je baissa alors les yeux et ramassa ma clé à molette puis posa le pied dans la maison allant m'installer dans mon atelier commençant à préparer de quoi lui réparer son bras sans trop poser de questions. Je me demandais pourquoi il n'avait pas prévenu comme d'habitude... Qu'avait il pu se passer pour qu'il revienne de cette manière et surtout taché de tout ce sang ainsi que cette mine triste. Je ne savais pas ce qu'il avait bien pu faire mais je n'osais pas lui demander... Il allait de toute manière finir par l'ouvrir sur le sujet alors à quoi bon gâcher ma salive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 11:37


Je m'étais trompé. Cette fois-ci, ce n'était pas une clé à molette qu'elle m'avait lancé dessus. C'était une claque. Méritée ? Peut-être pas. Je passai ma main sur ma joue, et restai de marbre fronçant les sourcils. Je devais paraître plus adulte. Je devais paraître plus méchant, plus dur, mais je n'eus aucune réaction et attendit qu'elle rentre chez elle pour bouger.
Je la connaissais tellement bien. Mais cette fois là, rien ne se passait comme prévu. Pas de clés à molette une claque. Pas de cris, pas de rires, de l'inquiétude dans son regard. Alors, c'était sûrement pourquoi le fait que le colonel ait tué ces parents je n'arrivais pas à savoir ce qu'elle dira et ce que sera sa réaction. Tout était bizarre aujourd'hui. J'ai un peu peur. Mais, j'ai en même temps l'impression que si je ne lui dis pas, que je repartais en lui cachant une nouvelle fois quelque chose, que je regretterai. Alors, que faire ? 

Je me frottai la joue. Je ne m'étais pas encore habitué à la douleur. En plus, malgré que ce soit une fille, elle avait beaucoup de force, ce qui ne m'arrangeait pas vraiment. Enfin bref, je regardai Pinako, et suivi le rythme en entra dans la petite maison. Sous les ordres de la jolie blonde, je m’empressai de partir vers la salle de bain. Avant, j'avais pris quelques vêtements que j'avais laissé là lorsque nous étions partis. Après mon bain, je les enfilai. Hmm... Trop petit. J'eus un léger sourire, petite fierté journalière.
J'eus un soupire machinal et parti en directement de la chambre de Winry. Je posai ma main, hésita quelques secondes, et toqua.

« Je peux ? »

En fait, je n’attendis même pas qu'elle me réponde et entrai dans la pièce. Je regardai autour de moi, du plus loin que je me souvienne, cette pièce n'avait pas vraiment changé. Winry n'avait jamais eu des goûts normaux pour une petite fille, ils avaient toujours été un peu rustre, un peu comme ceux des mecs. Elle n'avait jamais vraiment apprécié les princesses et autres poupées. En même temps, c'était compréhensif, puisqu’elle avait passé toute sa plus lointaine jeunesse avec deux garçons. Donc, dans cette petite chambre, les murs étaient simples et peints de blancs. Un peu en désordre, beaucoup d'objets servants à la construction d'auto-mail. Bref, elle était à l'image de Winry.
Je m'avançai dans cette chambre. Je la regardai et lui fit un léger sourire gêné. Il fallait que je dise quelque chose pour briser ce silence que je haïssais. Je ne pouvais en aucun cas lui sortir noir sur blanc que je connaissais l'assassin de ces parents. Ce que d'ailleurs, je ne suis même pas sûr de faire plus tard. Mais, je ne peux pas non plus lui dire que je suis là juste pour dire bonjour. Cela paraîtrait trop louche. Il fallait, que j'invente un mensonge, n'importe lequel. Ce qui fut, assez facile. Je n'eus pas besoin de trop réfléchir non plus pour sortir ce vilain mensonge. 

« Hmmm... Rassure-toi, je n'ai pas cassé mon auto-mail. Enfin, je pense qu'il aurait juste besoin d'une légère révision. J'ai l'impression qu'il fait des bruits bizarres. Ça te tuerait de le regarder juste pour voir si rien ne cloche ?! » 

Malgré que je sois là pour une chose grave, il fallait que je me comporte le plus normalement possible. Donc, je lui répondis sur le même ton qu'on utilisait toujours. Un ton rempli d'ironie, de sympathie, mais qui peut paraître comme si je l'envoyais balader. Mais, c'est le ton que nous employons le plus souvent à ce stade de notre vie. Comme les véritables adolescents que nous ne nous permettons pas d'être. C'est quoi cette adolescence ? Je dirais, une adolescence pas normale du tout. Je dirais même plus, anormale. Oh oui, pleine de rebondissement. Enfin, bref. J'aperçus une chaise, m'avançai vers elle et avant de m'y mettre dessus, enlevai mon manteau rouge et mon gilet. Mon bras de fer, désormais voyant par tous. Je regardai Winry, qu'avait-elle en tête ? Elle devait vraiment me trouver ridicule. De toute façon, je l'étais. Faire passer ma visite pour une révision alors que, une nouvelle fois, elle allait pleurer à cause de moi. Arg, je suis un monstre. Vraiment, je regrette déjà d'être venu. Maintenant que je suis là, je ne dois surtout pas le brusquer. Si je dois lui dire, alors, je le ferai en douceur, mais avec tact pour ne pas trop laisser traîner la chose. 
Je la regardai, lui fis une nouvelle fois ce sourire débile qui m'accompagnait souvent. Qu'attendait-elle pour venir me trafiquer mon bras ? 

« Je sais ce que tu penses, et je suis d'accord. Je ne rate vraiment aucune occasion pour faire mon chieur. Héhé, qu'est-ce que tu veux ? J'suis fait comme ça, j'en suis pas très fier mais bon... »

Je dis que des conneries. Elle va sûrement encore m'envoyer quelque chose à la gueule. Je continuai de lui sourire, bêtement. Je levai mon bras bionique vers elle et lui faisais signe de venir.

« Alors, je sais que tu adores regarder ton chef d’œuvre de plus près et le rendre le plus performant possible. Qu'attends-tu ? »

_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 13:37

Il arriva alors dans ma chambre toquant sans demander la permission. Enfin la demandant mais sans attendre. Je me retourna alors et cessa de préparer. Je le regarda toujours inquiète de l'avoir vu dans cet état. Qu'avait il pu bien faire pour se retrouver tacher de sang? Que lui faisait faire l'armée? Je me demandais vraiment si tout cela était fait pour lui. Le laissaient il décider de ce qu'il voulait faire? Je n'en avais pas la moindre idée et cela me faisait de plus en plus mal de ne pas savoir et surtout de l'avoir vu dans cet état. Il n'était pas venu pour se faire réparer alors qu'était la raison de sa venue ici. Je le regarda dans un premier temps l'écoutant parler et aussi me raconter un peu n'importe quoi. Il rigolait aussi bêtement et cela n'était aucunement dans ses habitudes. Quelques chose n'allait pas et il ne voulait pas le dire. Je le vit alors s'asseoir, plus il parlait plus il avait cette attitude montrant bien qu'il cachait quelque chose. Je m’essaya à mon tour ne lâchant pas la clé des mains et baissant la tête comme si je regardais le bras que je lui avait créer.

" Ed... Ca sert à rien de mentir espère de nabot des bacs à sable... Tu ne sais pas mentir... "

Je releva le visage j'étais réellement inquiète mais j'étais tout de même prête à lui claquer ma clé sur le coin de la tronche. Je n'avais pas les larmes aux yeux, juste l'inquiétude. Pourquoi ne parlait il pas. Alphonse était il mort? Y avait il une nouvelle guerre qui allait encore me prendre les personnes que j'aime le plus...

"Que s'est il passé? Est ce que Al va bien au moins? Explique moi parle..."


Je commençais à avoir la voix qui tremble ainsi que l'envie de lui hurler dessus pour qu'il parle. que m'arrivait il pour que je sois dans cet état. Je le connais depuis tout petit et pas une fois il ne m'avait menti. Alors pourquoi il ne parlait pas? C'était une ambiance lourde, cela commençait à me déranger réellement, je ne m'occupa alors pas du tout de son bras et m'occupa plus de cette inquiétude qui commençais à me ronger de l'intérieur. Cette inquiétude que je ne montrais pas habituellement mais qui ressortait cette fois pourtant aux yeux de tous.

Pinako passa sa tête devant la porte de la chambre et ferma celle ci, nous laissant alors tout les deux et me laissant surtout agir sans être gênée. Je serra un peu plus mon poing sur la clé et me leva alors vers Ed les visage inquiet, je me prépara à taper puis finalement laissa retomber mon bras lâchant un :


" Tss, même ca je n'y arrive pas quand je te vois comme ça..."

Je le regarda alors vraiment inquiète et ne dis plus rien laissant le silence s'imposer dans la pièce, attendant réponse à mes interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 14:37



Enfin, elle s'approcha de moi. Je baissai les yeux et regardaient mon bras. Ce bras qui n'était que le reflet de mon idiotie la plus profonde. Je ne suis qu'un gamin, immature. Voulant comblé chacun de mes rêves.  J'en avais déjà trop dit et trop fait pour l'instant. Comment est-ce que je suis devenu aussi idiot ? Je fais et dis des choses qui me dépassent. Une nouvelle fois, je m'étais fait envahir par mes émotions et avais laissé pour mort mon supérieur. Ce n'est en aucun cas l'attitude qu'un membre de l'armée, qu'un alchimiste d’État aurait dû avoir. J'ai été stupide, mais, je ne m'en veux pas. Après tout, je n'aurais qu'à faire les yeux doux et les gens se prendront en pitié pour ce pauvre petit enfant auquel il est arrivé tant de malheur. Mais, malgré tout, d'après moi, il faut vraiment que je pense à devenir un peu plus adulte. Rien que là, ces raisonnements me donnent des frissons et me donnent envie de vomir. À vrai dire, je ne dois pas voir la vérité en face. Je reste fixé à mes pensées et à ce que je crois être le mieux pour moi et pour mes nerfs. En y réfléchissant bien, je n'avais pas le moindre moment pensé que ce qu'avait dit l'Ishbal avait été faux, et poussé par mon caractère bien trop impulsif, je me suis fait envahir bien trop vite de tous ces sentiments puérils. Enfin, je me rassure, si ça avait été faux, le colonel ne ce serait peut-être pas tut comme il l'avait fait. Clamer son innocence, clamer son pardon. D'ailleurs, pourquoi ne l'a t-il pas fait ? Putain, ce type me rendra fou. Enfin quoi qu'il en soit, je ne suis pas non plus adulte du fait que je suis là, une nouvelle fois à lui faire du soucis pour quedal. Elle ne mérite pas tout ce que je lui inflige. Je suis pas bien. 

Elle releva les yeux et les plongeaient dans les miens. D'un air sérieuse et droite, elle commença à me sermonner. Non, ce n'était pas tout à fait ça. Je n'ai pas de mot pour définir ce qu'elle me dit, mais en tout cas, j'étais dans une mauvaise impasse. Je ne peux plus mentir à ses yeux. Tss, elle m'énerve à me faire tourner en bourrique de la sorte ! N'empêche, lorsqu'elle a quelque chose dans la tête, à l'opposé de moi, elle, elle y va à fond. M'enfin, peu importe, en effet, elle ne pouvait rien me cacher autant que moi, elle pouvait deviner ce qui allait pas chez moi. Comme elle le dit si bien, elle me connaît autant que je la connais. Mais là, c'est trop dur. Il y aurait tellement de mots pour lui dire. Je ne sais pas lesquels employés. Je ne suis même pas sûr que je dois employer des mots ! Évidemment, mais, est-ce que c'est bien la peine de lui dire ? Non ! Putain Ed', tu fais vraiment que des conneries. Je suis un bouffon, un gros. 

« Tu te trompes, je suis venu ici juste parce que j'avais entendu mon auto-mail faire un bruit bizarre. C'est tout je te le jure. »

Je fis une petite pause. Une pause qui me laissa un peu de temps pour réfléchir au prochain mensonge que j'allais lui dire. Je n'étais pas prêt, je pense qu'elle non plus. Quoi que, en même temps, elle, elle ne savait même pas ce qui l'attendait. Bon, il faut que je tâte le terrain, vraiment, faut que je me comporte en vrai gentleman pour une fois, faut arrêter deux minutes de faire le gros bourrin qui se fou de tout. Allez, un peu de courage mec !

« En fait, si, j'ai quelques trucs qui me tracassent en ce moment. Mais ne t'inquiète pas, rien de grave. La routine quoi. Tu sais comment on est Alphonse et moi, hein ! »

Je me frottai la tête et lui fis un nouveau sourire toujours aussi couillon que les autres. Je n'ai vraiment aucun don pour le théâtre. Je dis ça car vraiment, je ne sais pas mentir. D'ailleurs, je n'ai jamais su. C'est sûrement pour ça que je fais tant de gaffes. Rah la la, ma franchise me trahira... Enfin, bref. Il était sûr que là, si je n'en disais pas plus, j'avais signé mon arrêt de mort. Comme dit plus haut, la situation était trop grave pour que je m'arrange pour essayer de faire passer un nouveau mensonge. Je me devais, au moins pour cette fois de lui dire la stricte vérité. Et c'est là que je me redemande une nouvelle fois : comment le prendra-t-elle ? Punaise ! J'en peux plus !

« Non, c'est faux. Notre vie, à Alphonse et moi n'a jamais été aussi calme depuis quelque temps. On rame dans notre but de retrouver nos corps, c'est hallucinant. Mais je te rassure, il va bien. Il est à Central. »

Encore une fois, j'essayais de riposter la conversation. Je fis une grimace et mis ma tête entre mes mains, les coudes posés sur mes cuisses. Recroquevillé dans cette position, elle ne pouvait pas voir mes lèvres trembler. 'Ah ouais en fait, c'est Mustang qu'à tué tes parents ! ' Idiot. 
Je relevai la tête et posai mes mains sur mes genoux.

« Winry... Je... »

Mes points se refermèrent sur mes genoux. J'étais anxieux, les mots ne voulaient pas sortir de ma bouche. Quelque chose me retenait, c'était affreux.

« Je... Désolé vraiment. Je n'arrive pas à trouver les mots qui pourraient te sauver... »

Mes yeux devinrent un peu rouge. Pourquoi dramatisais-je tellement les choses ? 

« Je connais l'assassin de tes parents, et... Je n'ai pas réussi à le tuer. Pardonne-moi. »


_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 16:02

Je me crispa alors lorsque je l'entendit parler normalement. Je me demandais ce qu'il pouvait avoir pour se comporter comme un idiot. Son bras faisait soit disant du bruit, je ne l'entendais pas lorsqu'il bougeait , c'est assez étrange. Puis il avoua qu'il avait des choses qui le tracassait, je me demandais bien quoi. Il n'avait pas l'air de vouloir en parler, certes il en avait le droit, mais moi de on coté j'étais vraiment inquiète. Il changeait alors de ton et commença à en avoir un largement plus sérieux et grave qu'à l'habitude. Je fus surprise de le voir changer aussi rapidement de ton en me parlant, je fus rassurée lorsqu'il me dit que Alphonse allait bien. Doucement je portais ma main au cœur et serrais mon bandeau. Et finalement le temps des révélations. Il commençait à parler plus bas que tout à l'heure et à dire des choses largement plus sérieuse et surtout intrigantes. Me sauver? Mais de quoi? Puis la suite de la phrase commençais à me faire peur.

Il parla alors de mes parents, leur assassin, il le connaissait... Comment cela était il possible? Était il de l'armée? Est ce que je le connaissais aussi ? Je ne savais pas quoi répondre, les larmes montèrent d'elle même et je compris que lui était déçu de ne pas avoir pu défendre mes intérêts. Je m'approcha alors et le prit doucement contre moi, prenant alors une voix rassurante:

" Merci Ed..."

Je ne laissa que ces mots sortir et laissa couler mes larmes au dessus de lui. Sans ajouter un mot. Je me demandais ce qu'il lui prenait d'avoir enquêter sur cela mais aussi pourquoi il se sentait lui aussi, triste. Je commençais alors à avoir les lèvres que tremblais avant de prendre la parole:

"Ed.... Comment l'as tu su? Est... est ce que c'est pour ça que tu es arrivé recouvert de sang?"

Je me demandais pourquoi il s'excusait pour cela. Je ne lui demandais pas de le tuer. Je n'avais jamais demander une chose pareille, surtout pas à lui... Je rougis en pensant à cela pleurant toujours et me demandant ce que j'allais faire en le sachant. Je ne savais pas réellement mais j'étais intriguée de la manière dont il avait pu l'apprendre. Mais là j'étais surtout en train de m'inquiéter encore plus pour lui . Dans quoi avait il été se mettre pour moi? Pour me venger...J'étais touchée, mais aussi perdue, je ne savais pas quoi penser de cette révélation, devrais je être heureuse? En colère? Je n'en savais absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 17:14



Les parents de Winry... Je n'en ai qu'un très vague souvenir. Tout comme je n'ai pas beaucoup de souvenir de mon enfoiré de père. Je sais juste que mes parents s'attendaient très bien avec eux. D'aussi loin que je me souvienne, ils étaient aussi parfaits avec Winry que notre mère l'était avec Al' et moi. En fait, ce que je me souviens le plus, c'est de combien Winry avait été anéanti de leur disparition. Al' et moi, nous n'avons pas pu supporter la mort de notre mère, nous en avons tout fait pour qu'elle nous revienne. Alors elle, Winry, comment a-t-elle fait pour réussir à ne pas sombrer dans cette folie de vouloir grâce à l'alchimie ressusciter les morts ? Surtout qu'elle était entourée de deux petits alchimistes en herbe. Mais c'est là qu'est la différence entre moi, Al' et elle. Elle n'a pas été aussi naïve et idiote que nous nous l'avons été. Puis, elle a fait un peu plus preuve de maturité peut-être...

Car oui, nous sommes des idiots de première. 

Avoir voulu ressusciter notre mère a été non seulement une erreur monumentale, mais en plus, je me rends compte combien j'ai été idiot de vouloir la ramener. De plus, entre moi et Al', c'est moi le plus débile des deux. J'eus l'idée de la ramener car je n'avais pas la force de me battre pour arriver à vivre sans elle. Espèce de con que je suis ! Un boulet, c'est moi qui vous le dis. 
De plus, j'arrive encore à mettre Winry dans des états impossible. J'ai le don pour la faire pleurer. La tête basse, les points fermés, je l'entendis sangloter timidement après avoir prononcé ses mots horribles qui venaient de sortir de ma bouche : 'je connais l'assassin de tes parents' que j'avais dit. Mots pour mots. Comment la consoler alors que c'est par ma faute si elle est dans cet état ? J’attendis quelques secondes, histoire de réfléchir à ce que j'allais pouvoir lui dire. Je regardai mon auto-mail, brillant de milles feux par le lueur du soleil qui passait par les fenêtres. Quel travail magnifique avait-elle fait, juste pour que je me sente mieux. Enfin, bref, peu importe.

En fait, est-ce que c'était bien la peine de foutre la pâtée comme ça à Mustang, sans réfléchir ? J'crois pas. Rempli d'une grande colère et avec mon sens qui veut que les choses ne traînent pas, j'ai vraiment agis comme un con sans lui laisser s'expliquer. Bon, faut avouer qu'après avoir frapper, ça faisait vraiment du bien au moral. Mais à cet instant présent, je n'étais pas vraiment bien. Non, au contraire. J'avais l'impression d'avoir fait une connerie et attendait des représailles.

Y'avait pas d'quoi être fier. Là il est clair, Edward tu ne sais pas parler aux femmes. Des questions traînaient dans ma tête. M'en veut-elle ? Ce serait tout à fait compréhensible. Je tournai le regard et la regardai. Elle me faisait flipper. Je ne savais plus quoi lui dire. Je ne savais plus comment elle allait prendre mes moindres paroles. 

« On me l'a dit... »

Je fis une pause. Devais-je lui dire la vérité ? C'était mon devoir.

« Il était là, à côté. À faire comme si de rien était. Donc oui, si j'étais rempli de sang en arrivant c'est parce que j'ai cassé la gueule de cet enfoiré. »

Je m'arrêtais une nouvelle fois. Lui dire qui il était ? Lui cacher ? Ces choses avaient bien trop peu d'importances. J'ai agis avec un égoïsme tel, que j'en ai des nausées.


_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 17:55


Il répondait à mes questions sans râler ni quoi que ce soit. Je soupirais alors laissant toujours couler les larmes sur mes joues. J'étais brisée et à la fois intriguée. Il m'avait défendu comme il le faisait quand on était enfant. Je soupirais alors et essaya de me reprendre pour pouvoir parler avec lui normalement, il avait réussit à raviver une douleur que j'avais enfouie depuis déjà quelques années. Je le regarda alors me baissant à son niveau et le regardant dans les yeux avant de prendre la parole moi aussi:

"Ed... cela me fait plaisir que tu t'en fasses ainsi pour moi, m'ais je ne veux pas que tu risques ta vie ainsi..."

Je détourna alors le regard pensant à ce que pourrais être ma vie s'ils n'avaient pas été la à mes cotés tout les deux. J'étais en train de réfléchir, me disant que celle ci aurait été largement moins drôle et que je n'aurais pas eu la force de surmonter mes peines. Je le regarda alors et commença alors à bafouiller:

"Je ... Ed, n'essaye pas d'en faire trop, je... Je ne comprend pas pourquoi cette personne a agit ainsi, je lui en veux comme pas permis... Mais vous perdre Al et toi... JE ... Je ne pourrais pas."

J'avais toujours les larmes aux yeux. J'étais perturbée par tant de nouvelles. D'un autre coté j'étais heureuse de voir qu'il s'en faisait autant pour moi. Je pense que si j'avais été à sa place j'aurai agis de la même manière alors je ne pouvais pas lui en vouloir. Je décida alors de changer de sujet pour qu'il ne reste pas dans cette phase mélancolique.

"Et si on regardais ton bras?"

Je l'attrapa alors m'asseyant sur la chaise et commençant à sortir: outils, huile et autres objets pouvant me permettre de le réparer. Je le regarda alors affichant un sourire cachant comme à mon habitude la tristesse qui pouvait m'habiter. J'étais assez perturbée, tellement perturbée que j'en fis tomber mon tournevis à terre, je voulu le rattraper mais mon bras tremblait alors, j'étais réellement ailleurs, en train de réfléchir. Devais pardonner à cette personne après tant d'années, devais je lui en vouloir et la faire culpabiliser à fond. Je ne savais guère que faire, et surtout quel attitude avoir. Je regarda Ed et afficha un visage déconfis, je ne pouvais pas réellement lui cacher ce que je ressentais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 19:34



Je ne devais pas en faire trop... Drôle de conseil alors que je venais de dézinguer mon supérieur. Je crois que c'était trop tard, au moment présent de me dire de ne pas en faire trop. À vrai dire, m'opposer à des terroristes Ishabls dans un train était risquer sa vie. Mais, là, contre le colonel, l'action c'était passée comme une caresse. Ce sang sur mes vêtements n'étaient pas les miens, et c'était ça le pire. C'était à cause de ça, qu'elle ne pouvait pas me dire de ne pas trop en faire.

Je tournai le regard vers elle. Ses yeux étaient remplis de larmes et sa voix tremblaient. Je m'étais promis que la prochaine fois que je viendrai ici, à Resembool, je la ferai pleurer de joie. C'était tellement raté que j'avais envie de me fracasser le crâne contre un mur. J'aurai pu garder tout ça pour moi. Non, j'aurai du. Mais, avec des si seulement et des j'aurai du, le monde, et plus particulièrement ma vie ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui. J'apprends de mes erreurs, c'est certain. Mais de celle la, qu'apprendrais-je ? Qu'elle sera la fin possible ? Heureuse ? Jamais. La peine que je venais d'infliger à mon amie d'enfance devait être tellement forte. Tous ses souvenirs qu'elle avait du enfouir à l'intérieur d'elle. Toutes ces choses qu'elle avait cacher, qu'elle essayait de cacher. Winry est une jeune fille forte, et qui ne manque pas de caractère. Mais tout le monde sait qu'un sourire cache bien des blessures. Ça se voyait, tout particulièrement dans ses yeux. Sa joie qui la prenait lorsque nous étions là, avec Alphonse. Aucune personne ayant vécu d'aussi horrible choses serait si heureuse de voir deux amis d'enfance. Seulement, nous sommes plus que ça. Nous sommes des frères, nous sommes sa famille et tout comme elle fait partie de nous, nous faisons parti d'elle.

Quelle serait donc sa réaction si je lui disais que c'était Mustang le tueur de ses parents ? Là, elle dit en vouloir à la personne qui a commis cet acte, certes. Mais de combien sa haine serait-elle décuplée si elle savait ?

D'un soupire maladroit et timide, elle essaya tant bien que mal de changer de sujet et attrapa mon bras. Comme si en regardant son travail, elle allait se consoler. Je serrai mon point fait de chair et d'un geste assez violent fit tomber ma tête à l'intérieur de cette main que je n'utilisais que très peu. Les doigts serraient contre mon front, je la laissai regarder sur ce bras de métal qui m'avait servi, quelques heures plus tôt pour faire des choses bien horrible. Des bouts de peau devaient encore être coincés entre les engrenages des phalanges.

Elle fit tomber son tourne visse, le ramassa et s'arrêta quelques instants. Je sentis son regard sur moi. Les yeux baissaient, j'eus un instant d'hésitation avant de la regarder. Je n'avais pas envie de voir le visage qui allait se dessiner peu à peu sous mes pupilles. Non, j'avais envie de la voir sourire, rire. Mais, lorsque je tournai finalement le regard, ses yeux étaient comme prévus remplis de larmes et de chagrin. Par ma faute, par mon égocentrisme infini. Voulant soulageait mon cœur, j'ai infligé à l'une des personnes qui compte le plus pour moi une peine immense et infinie. Je grinçai des dents et posai ma main sur mon genou, laissant ma main bionique près d'elle, là où elle l'avait posée pour la regarder.

« Je suis désolé. Je n'aurai pas du venir. Mais c'est trop tard, je suis là maintenant. Je ne peux pas te dire qui a fait ça, mais je ferai tout ce que tu souhaites et tout ce qui m'est possible pour essayer de soulager les peines que je t'inflige Winry. »

J'essayai de sourire. Un sourire censé la rassurer, censé lui faire du bien.


_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Ven 19 Juil - 20:20

Je le regardais il agissait de manière étrange pour moi. Je sais qu'il doit s'en vouloir de me voir dans un tel état, mais lui n'y était réellement pour rien dans cette histoire. tout ce qu'il avait à voir c'est le nom de la personne qui avait commit cet acte impardonnable. Je le regardais toujours les yeux remplis de larmes, je ne pouvais pas me cacher plus longtemps. Je laissa le tournevis se poser sur mes jambes avant d'éclater en sanglots. Je n'étais pas heureuse de voir cette plaie se rouvrir encore une fois. Je le regarda et dit alors gentiment:

"La seule chose que tu pourrais faire pour moi c'est ne pas mourir bêtement.. Si je vous perdais je ne pense pas que je le supporterai."

Je m'essuya alors les larmes du revers de la manche, me demandant toujours ce que je deviendrai sans eux. Rien absolument rien me vint à l'esprit. Je repris alors le tournevis continuant mon oeuvre mettant un peu d'huile par ci par là. Je referma alors doucement le bras bionique et fini par relever le visage avec un magnifique sourire malgré les larmes encore chaudes sur mes joues:

" J'ai fini, il n'y avait pas grand chose à faire... tu pourras y retourner vite  comme ça!"

Je soupirais alors et fini par me lever et ouvrir de nouveau la porte de la chambre. J'avais chaud après toutes ces émotions, derrière la porte il y avait deux verres ainsi que de quoi boire. Je prit les verres et en posais alors un au coté de Ed avant de dire:

"Je vous aimes tellement Al et toi que vous perdre serai pire que de ne pas savoir son nom. Je préfère vous savoir en forme... JE ... Je t'aime.."

J'avais laissé sortir cela sans prendre garde, je ne savais pas du tout comment il allait le prendre mais je détourna le regard et rougis alors dans mon coin. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi c'était sorti de la sorte. Je m'appuya alors à la fenêtre doucement et regarda dehors voyant à moitié mon reflet dans celle ci. Je posa ma main dessus en soupirant doucement. Je me demandais surtout quel serait sa réaction à mes dires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Sam 20 Juil - 11:56



Elle éclata en sanglots. J'ouvris de grands yeux, avant de faire un grimace et de baisser les yeux vers le sol. Comment pouvoir la regarder maintenant ? Ça m'était impossible. Je ne pouvais que fermer les points, et attendre qu'elle se calme, d'elle même.

Promis Winry, je ne mourrai pas bêtement. D'ailleurs, je vous promets, à toi et à Al' de ne pas mourrir avant d'avoir accompli ce qui était mon devoir. Pas avant d'avoir garanti une vie « normale » à mon petit frère. Car tout était de ma faute, je me devais de faire ça pour lui, pour elle. Puis que nous poussions revivre, le temps d'un instant, en riant et en étant... Zen ! Sans soucis, sans avoir l'armée au cul, juste tous les trois à Resembool en regardant le ciel dans de l'herbe fraîches. Une promesse, certes. Mais une promesse que je tiendrai.

Elle repris alors mon bras entre ses mains. Je ne pouvais pas sentir le douceur de celle-ci, plutôt frustrant. Je me laissai faire, restant le coude fait de chair posé sur ma cuisse et l'avant bras ballant comme inerte. La tête lourde, regardant vers le bas. Elle traficota quelques instants, termina ce qu'elle avait entreprit assez vite. Il n'y avait rien de grave non, car je n'étais pas venu pour le réparer malgré le fait qu'il était souillé. En effet, je pourrai repartir au plus vite. Malheureusement. Je devrais y retourner, là bas, au plus vite. Affronter mes supérieurs, affronter mes conneries.

Elle se leva et alla chercher de quoi boire. Elle ouvrit la porte se qui créa un courant d'air ma foi plutôt agréable. Elle en posa un près de moi que je pris entre ma main faite de chair. Elle commença à dire combien elle nous aimait Al' et moi, puis, je ne pu m'empêcher de recracher l'eau que je venais d'avaler sur ses dernières paroles. Je tournai le regard, et avec des yeux de merlans fris, je serrai tellement mon verre sous la pression qu'elle venait de créer que j'avais à la limite peur qu'il se casse. Elle parti alors vers la fenêtre, mon regard ne la lâcha pas. Elle soupira. Comment pouvait elle être aussi calme ? Un silence gênant s'installa. Je regardai le sol, je ne m'étais pas raté. Il était plutôt assez bien mouillé... Je ne savais ni quoi dire ni quoi faire. Tout cela était tellement... Tellement soudain et direct.

Je serrai mes points, soupirai machinalement et me levai. Je regardai dans sa direction et allai vers la fenêtre. Vers elle. Lorsque je fus très proche d'elle, j'hésitai quelques secondes puis pris son poignet entre mes doigts et la retourna. Désormais face à face, je lui fit un large sourire, ne la lâchant pas. D'un geste sur et rapide, je la tirai vers moi et la serra fort contre moi. Je posai ma main faite de chair sur ses cheveux, pour les sentir contre ma peau. Je fermai les yeux quelques secondes, laissant sa tête contre mon cœur. Je remarquai donc, combien j'avais alors grandi. Double fierté dans cette journée en sachant que les vêtements que je portais était un peu juste également.

Je la gardai contre moi, silencieux, répondant à ses paroles par ce geste. D'un geste plus doux et simple, je la lâchai un peu et posai ma main sur sa joue.

« Je n'ai pas respecté ma promesse. Je suis venu, et tu as pleuré, de tristesse. Mais, lorsque nous aurons retrouvé nos cœurs Al' et moi, tu ne pourras pas retenir tes larmes de bonheur. »

Je continuai de sourire bêtement, essayant de lui faire interpréter mes propres sentiments par les yeux.

_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Sam 20 Juil - 12:55

Il ne répondit pas dans un premier temps j'entendais juste que celui ci avait recraché son eau. Était ce vraiment si surprenant ce que je venais de dire? Pour moi c'était évident depuis son premier départ. J'étais malheureuse une fois de plus lorsqu'ils étaient partis à central city tout les deux. Et j'étais tellement heureuse quand ils venaient me voir que je ne pouvais m’empêcher de leur faire comprendre à ma manière.

La surprise se produit lorsqu'il m'attrapa la poignet, j'allais râler mais je n'en eu pas le temps. Je me retrouva alors en face de lui, il afficha ce magnifique sourire puis finit alors par me plaquer contre lui, je ne m'en rendais pas compte tout de suite, mais j'étais contre sa poitrine et non plus contre sa tête. Je posa alors délicatement mes mains contre lui, l'une sur son torse et l'autre dans son dos. Je n'avais jamais rêver de ces instants car je n'avais jamais émis la possibilité que tout cela soit réciproque. Je ne pensais pas moi même sortir ces mots de ma bouche un jour à vrai dire.

Il répondit alors me relâchant un peu et me caressant la joue avec sa main faite de chair. Je le regarda alors perturbée, j'avais les joues rouges et ne savait à vrai dire pas trop quoi répondre. Il répondait à mes sentiments mais me rassura aussi sur le fait qu'il reviendrai en vie et surtout avec Al', c'était pour moi la plus belle promesse qu'il pouvait me faire maintenant. Je le regarda alors souriant cette fois et sentant mes craintes partir. Je laissa un silence avant de répondre:


"J'espère bien! Si vous ne revenez pas c'est moi qui viendrai vous chercher, et cela même si je dois parcourir le monde entier..."

C'était aussi une promesse de ma part. Un promesse que je tiendrai car je ne pouvais pas le laisser vadrouiller ainsi et ne pas agir moi aussi. Je voulais juste être le soutient qui les aiderai à avancer, encore et encore.

"Reviens juste me voir plus souvent... Vous ... Tu me manques!"

Je laissa afficher un sourire et aussi par la même occasion cette franchise dont javais toujours fait part envers eux. Je n'étais pas très féminine certes, mais je n'en reste pas moins sensible et mon cœur demande parfois à être combler de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Lun 22 Juil - 12:10



Elle était adorable. Ses joues devenaient écarlates et mon cœur commençait à battre la chamade. Jamais je n'avais réalisé qu'elle avait d'aussi jolis yeux. Jamais je n'avais réalisé combien elle était belle. Mais ! Même si l'humeur était à la niaiserie, calme toi Ed'. Elle est comme ta sœur Edward pas de conneries. Et puis, je n'étais pas venu pour ça. Mais, c'est carrément mieux si elle continuait à afficher son sourire actuel en me regardant plutôt qu'avec des larmes. Alors s'il fallait, je ferai concubinage. Mais pas de suite. Mais j'accepterai, rien que pour la voir sourire dès qu'elle apercevrait mon regard. Et cette force qu'elle avait en son visage, en son sourire, elle savait me le faire transmettre. Lorsqu'elle était là, près de moi, heureuse, je pouvais tout faire à ses côtés tant qu'elle croyait en moi. Tant qu'elle me souriait.

Je souri à mon tour.

« Promis, nous reviendrons avant que tu ne viennes de toi même. J'aurai trop peur que tu viennes nous chercher. »

Je rigolai en me moquant d'elle et essayai de détendre l'atmosphère du mieux que je pouvais pour au mieux effacer ses larmes. Avant qu'elle ne ré ouvre la bouche, il m'était venu à l'idée que j'allais pouvoir repartir serein. Puis, il eu fallu qu'elle dise ça. 'Tu me manques'. Alors que nous aurions pu nous en sortir avec un, 'vous me manquez', non, ça ne lui suffisait pas. Je soupirai machinalement et me grattai la tête, ne savant pas répondre. Cette fois-ci, je ne pouvais pas esquiver en la prenant contre moi. Non, je devais trouver quelque chose à dire. Quelque chose de gentil. Ou ignorer. Ignorer ce qu'elle avait dit ?! Non... Je ne peux pas lui faire ça. Réfléchis Edward. Tu affrontes des chimères, des homonculus, tu casses la gueule à tes supérieurs et t'es pas capable d'exprimer ce que tu ressens pour une fille ? C'est assez pathétique à vrai dire. Je la regardai, souri simplement. Essayant de faire passer les secondes pour ne pas avoir à lui répondre. Pour pouvoir passer à autre chose, mais, j'imaginais qu'elle attendait bien plus. Qu'elle attendait que je dise quelque chose. Mais, il m'était impossible de réellement lui faire comprendre par des mots ce que je ressentais. Il m'était impossible de lui dire, qu'elle, elle me manquait aussi. Peut-être par cause de fierté masculine déplacée. Mais, surtout parce que ses yeux me foutaient la trouille. La trouille de dire quelque chose qui ne fallait pas ou qui ne lui plairait pas. Donc, laissant les minutes passaient, je lui souriais, bêtement.

Je passai ma main dans mes cheveux et continuai de la regarder paisiblement.

« Bon, Winry. »

Je regardai mes vêtements. Merde, en fait, je ne pouvais pas partir comme ça. J'avais mis mes fringues à tremper pour essayer d'être un peu plus présentable. Je devais rester là, jusqu'à qu'ils sèchent et que je puisse alors repartir. Parce que là, le pantalon ras le plancher, ça craint.
J'avais détaché ma tresse pour aller me laver, ce qui était assez rare et que je ne faisais qu'en la présence d'elle ou de Al'. Je pris ma tignasse entre mes mains et fit un tresse rapide et plutôt ébouriffée.

« J'vais attendre que mes fringues soient secs et puis je repartirai à Central. »

Je la regardai, je ne devais pas l'inquiéter.

« Désolé d'être venu et d'avoir mis la zizanie dans ton cœur et ton esprit. Surtout que je suis venu sur un coup de tête, je vais devoir avoir des trucs à régler avec mes supérieurs. Tu sais ce que c'est, l'armée... »

Je me grattai la tête, ayant toujours ce sourire bête affiché sur mon visage.

« Des choses plutôt chiantes se trament à Central. S'il te plaît, évite de venir dans les environs pendant un certain temps. Je ne sais pas combien de temps ça durera, mais, j'aimerai que tu fasses ça pour moi. »

Je la regardai, souri et essayai d’apaiser la situation au maximum.


_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Lun 22 Juil - 13:17

Un fois de plus il esquivait les réponses. ce n'était pas grave pour moi, j'avais maintenant le temps. De toute manière je me doutais déjà un peu de la réponse mais je n'en étais pas vraiment sure. Il affichait toujours ce sourire idiot qui me faisais toujours autant rire. Revenir avant que je n'aille le chercher, cela me fis sourire et je répondis en me fâchant un peu comme à mon habitude:

" Ya interêt!"

Je souris alors et le regarda faire cette horrible tresse. Je croisa alors les bras avant de me mettre à pouffer de rire et prendre une brosse doucement. Je lui retira alors son élastique et commença à lui brosser les cheveux sans lui demander son reste. Je souris alors, c'était vraiment comme au bon vieux temps. J'étais heureuse de pouvoir encore passer un peu de temps en sa compagnie. Je remarque en effet que ces vêtement ne lui allait plus. Il faudrait qu'à sa prochaine venue nous allions lui en chercher de plus grand. Je lui fit alors sa tresse en douceur prenant bien le temps de lui faire profitant de ses moments assez rares.

" Hum pour tes vêtements tu aurais dut les mettre sur le balcon de ma chambre ils auraient sécher plus vite..."

Je soupirais alors doucement et affichais un regard largement moins amusé que tout à l'heure. Je n'avais pas envie qu'il reparte et pourtant je n'en avais pas vraiment le choix. Il avait vraiment besoin de retourner à central, et cela je le comprenais mieux que personne. Je comprenais cette animation qui les habitait tous les deux, cette rage qui les faisaient avancer bien plus que n'importe qui. J'avais aussi eu cette rage pendant une période, puis finalement je reprenais ma vie normale. Je n'étais pas vraiment heureuse de le voir repartir mais je n'étais pas non plus heureuse de le garder pour moi. Je souriais alors et dit :

" Je te promet de ne pas venir en ce moment, par contre je pense aller vers rush valley d'ici peu afin de maîtriser encore mieux les Automails. si j'y vais je te ferai parvenir un message."

Je soupirais alors et fini par me reculer lorsque celui ci se leva. Je souris et resta sans trop rien dire le contemplant tendrement et restant là à sourire. Je finis alors par brûler ce silence pesant avant de dire calmement:


" Hum... Vous reviendrez quand?"

J'étais assez pressée de les revoir à vrai dire. Mon coeur se serra alors et j'y porta doucement ma main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Jeu 25 Juil - 11:46



Sans que je m'y attende, elle passa ses doigts entre mes cheveux, enleva mon élastique et me coiffa. Comme autrefois... Ses mains, malgré son métier, étaient toujours aussi douces et fragiles. J'avais l'impression que j'allais m'endormir tellement c'était agréable. Elle pris son temps, et lorsqu'elle commença à parler, j'eus un très léger sursaut. Je devais vraiment être en train de m'assoupir.

Par rapport à mes vêtements, elle n'avait pas tord. Une nouvelle fois. Certes j'aurai du les mettre à la fenêtre de sa chambre, mais bon. C'était comme ça, j'étais pas bien malin parfois – un mec et des fringues quoi... - . Et puis, toute à l'heure, j'avais pas trop la tête à réfléchir à propos de est-ce qu'il fallait qu'ils sèchent vite ou pas. Je tournai la tête et la regardai. Je senti ma tresse contre mon dos, désormais beaucoup plus douce et légère qu'auparavant. Lorsqu'elle eut terminé, je la remerciai du regard et me relevai. Je regardai l'horloge dans sa chambre. Cela faisait déjà un sacré bout de temps que j'étais ici. Là bas, ils devaient me chercher. Et je n'avais à vrai dire aucune idée d'où pouvait être Alphonse. En réalité, mon cœur battait assez vite et mon estomac se serrait – en plus j'avais faim -, je commençais à m'inquiéter pour mon frangin. Et ça, c'était vraiment pas bon. Si je commençais à m'inquiéter pour lui, j'allais devenir anxieux, peut-être désagréable... J'avais déjà envie de retourner sur mes pas. Mais en même temps, on m'avait envoyé dans ce train, sans lui et là où je l'avais laissé, il n'y avait aucun problème. Pourquoi maintenant y'en aurait-il un ? Je soullai donc en faisant quelques pas. Piétinant dans sa chambre. Au moins elle me rassura qu'elle ne viendrai pas jusqu'à Central et c'était le plus important. Même si ce n'était que des rumeurs et des doutes, je pense qu'il valait mieux qu'un civil n'y mette pas les pieds. Je ne savais pas vraiment si je devais lui en parler... Je ne voulais pas plus l'inquiéter qu'elle ne l'était déjà, alors, je ne dirai rien. Tout du moins pas avant qu'elle ne pose la question. Pourquoi ne savais-je pas lui mentir ?

« Très bien. Je ne vois aucuns inconvénients à ce que tu ailles à Rush Valley. Mais fais toujours très attention à toi. Comme d'habitude... »

Je la regardai, bon, c'était déjà ça. Essayons de passer à autre chose. Mes vêtements. Alors que je m'apprêtai à seulement sortir de la chambre pour aller les chercher et voir s'ils étaient secs elle m'arrêta une nouvelle fois. Qu'est-ce qu'elle pouvait être mignonne et attentionnée aujourd'hui. Je n'en pouvais plus, j'avais tellement envie une nouvelle fois de la serrer contre moi. Mais non, un peu de fierté mon gars !

Je la regardai juste. Lui fit un sourire, plutôt bête, et me rapprochai d'elle. Je devais lui répondre, quelque chose d'assez ouvert sans lui laisser croire que nous reviendrons d'ici peu. Alors que lui dire ? Je n'avais pas envie qu'elle fasse une tête de déterré ou bien que cette fois-ci, elle se mette en colère pour de bon.

« Et bien... Ma venue aujourd'hui est plutôt exceptionnelle. Je ne sais vraiment pas quand nous reviendrons... Je... Enfin, on s'tient au courant de toute façon ! »

J'attendais ça réaction... Elle allait sûrement être plutôt epic. Cependant, elle avait posé sa main contre son cœur et était plus mignonne que jamais.

Elle et lui, ils étaient vraiment ce que je devais protéger. Jusqu'au sacrifice de ma vie, je ferai tout ce qui m'est possible pour eux.


_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Winry Rockbell »
& Automail Geek

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Jeu 25 Juil - 17:54

Winry & Edward



Ed se laissa faire restant assez loin de moi suite à mon geste. Je l'écoutais alors parler lorsqu'il se retourna, le coeur remplit de tristesse et de peur. Peur de le perdre, peur de ne jamais les revoir tous les deux à chaque fois qu'ils partaient vers de nouvelles aventures. J'étais de nouveau seule ici complètement perdue. Je repartais parfois dans la dépression légère pensant à mon passé, pensant aussi à ce qu'ils avaient pu vivre tout les deux. M'en faisait pour eux comme à chaque fois. J'étais vraiment inquiète mais je ne leur montrais jamais. Je ne suis là que pour les pousser, je reste l'amie d’enfance malgré le grand pas que j'ai pu faire et cela je m'en rendais bien compte. J'étais à l'arrière, je ne pouvais réellement rien faire pour les aider plus que je ne le faisais déjà. J'étais devenue obsolète. Je baissa alors le regard lorsqu'il s'approcha de moi, totalement déçue de ce que je pouvais faire pour eux...

Il me dit alors que sa venue était exceptionnelle. Je soupirais alors et commença à serrer un peu plus mon poing reprenant alors mon attitude habituelle. Je le regarda alors et attrapa la clé à molette habituelle, calibre 12, juste bien pour lui claquer dans la tronche. Je le fis alors et me retourna:


" Pars pendant qu'il en est encore temps idiot! Et reviens vite!"

J'avais les larmes aux yeux et ne voulais pas qu'il me voit dans un tel état. J'étais en train de me rendre compte que eux deux progressaient encore et encore, et moi.... Rien, je restais toujours au même endroit... J'étais devenue celle qui restait dans le passé, qui ne servait qu'en cas de besoin rien de plus... Je m'étais enfin décidée en le voyant agir ainsi , décider à aller de l'avant, prendre mon envol et surtout aller faire un tour à rush valley, me trouver quelqu'un qui voudrait bien m'apprendre, mais surtout quelqu'un de vrai, pas quelqu'un qui crée ces armes de destruction... Ces armes servant à prendre des vies comme l'on m'avait prit toute ma famille. cette armée qui ne cherche qu'à prendre sans jamais rien rendre en retour. Mes parents et maintenant le reste de ma famille Ed et Al les deux seules personnes qui comptais le plus au monde pour moi... qu'allait elle me prendre de nouveau cette fois. Je serra alors le poing attendant qu'il parte. J'allais moi aussi partir à mon tour, mais je ne lui dirai que lorsque j'y serai enfin, lorsque j'aurais avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   Lun 29 Juil - 12:31



Sans attendre quelques secondes, elle redevint elle même. Elle redevint la Winry presque dure, presque elle. Malgré ses larmes aux yeux et ses yeux rouges, malgré sa phrase, qui me paraissait si irréelle. Malgré tout. Elle restait forte, et sa principale qualité ; sa patience. La patience de nous attendre, d'attendre de nos nouvelles, d'être toujours là quand nous avons besoin. Cette fille était vraiment ce qu'il nous restait de plus précieux. Son esprit, ses habitudes, tout. Elle, rien qu'elle. Nous n'avions besoin que de son sourire pour continuer à avancer. Moi, si un sourire était couronné d'une clé à molette, je ne pouvais être qu'heureux. Et même si de nouvelles larmes l'envahissaient, elle restait plus mignonne que jamais et restait elle même. J'avançai vers elle, pour la dernière fois avant des mois. Je ne pouvais pas promettre de revenir vite ou même de l'appeler dans les semaines qui allaient venir, mais je pouvais promettre qu'elle serait toujours là, quelque part en nous. Je la prise contre moi, la serrai contre mon corps et mon cœur. Je baissai les yeux, la tête et lui murmura combien elle était importante pour moi. Par de simples caresses, par de simples enlacements elle pouvait deviner toute mon affection envers elle. Les mots ne faisaient alors pas le poids à ce moment précis. Seul le langage des sentiments parlait. C'était certes, assez niais, mais je ne pouvais m'empêcher de repenser à tout ce qu'elle avait dit auparavant. La peur, la tristesse ? Qu'elle était ses sentiments actuels ? Quels étaient-ils pour pouvoir sortir des choses aussi directement ? Des choses qu'elle n'avait jamais dite. Du moins, à moi. Jamais elle ne c'était dévoilée aussi ouvertement. Par cet acte de "câlinage" immense, j’essayai moi-même de lui faire comprendre les sentiments complexes mais réels que j'avais pour elle.
Je posai mes mains sur ses épaules et la détachai légèrement de mon corps. Je la regardai, souri.

« Tu es ce qui nous fait avancer, Al' et moi. Reste ce que tu es et continue d'être là pour nous. À tout moment. Nous avons besoin, plus que jamais aujourd'hui, de toi pour nous faire avancer. »

Je fis une pause, arrêta de sourire et la lâchai complètement. Je m'avançai vers le porte, m'apprêtant à partir. Je l'ouvris, m'arrêta trente secondes, soupira machinalement et me retourna vers elle.

« Nous reviendrons bientôt. Et je te promets Winry, que tu n'auras jamais été aussi heureuse. »

Je fis un dernier sourire me retournai et fis un signe de la main pour lui dire au revoir.

Comme une légère brise. Comme un destin tout tracé me menant vers le vérité. Maintenant, c'est là, où tout allait se jouer. Pour nous, pour elle. Mes choix, mes actions, mes faits et gestes allaient se répercuter sur nos vies. Il fallait désormais réfléchir avant d'agir. Il fallait désormais grandir. Maintenant.


_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Contenu sponsorisé »
&




MessageSujet: Re: After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

After the battle [ PV ; Winry ] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : Power of Alchemy ::  :: » resembool :: Maison des Rockbell-