Une légende, un seul but. Un but très précis : atteindre la Pierre Philosophale.
 

Partagez | .
 

 Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Sam 10 Aoû - 11:40


Rhéa
« she was his reason and his life, and she was... naive... »

» Identity card;
Nom : Wes.
Prénom : Andromeda.
Surnom : Rhéa.
Âge : 16 ans.
Sexe : ☐ Homme. ☑ Femme.
Arme : Préférence pour les armes blanches de petite taille, car plus à l'aise en combat rapproché et un peu trop faible pour tirer correctement (et sans se faire mal) avec une arme à feu.
Groupe : Civile. (Sans-papiers)
Yeux : Bleus.
Cheveux : Bruns, mi-longs.
Particularités : Elle a choisi de changer de nom en quittant Aerugo, et elle est achromate - c'est-à-dire qu'une absence de pigments dans sa rétine l'empêche de distinguer les couleurs, elle voit donc le monde en nuances de gris et cela s'accompagne d'une intolérance à la lumière trop vive.
Caractère : Cynique, susceptible, vulgaire, flegmatique, impulsive, corruptible, mais aussi compréhensive, indépendante, attentive, ordonnée, débrouillarde, enjôleuse, et (un peu) intelligente.
Force 37/160
Endurance 49/160
Habilité 74/160

» Description physique;

Comme toutes les filles de sa branche, Rhéa a un physique qui plaît. Enfin, qui plaît à certains, en tout cas, car c'est vrai qu'elle est assez... particulière. Déjà, il faut aimer les brunes. Ça ça pose pas vraiment de problèmes mais y'en a qui préfèrent les blondes quoi. En tout cas, elle, ses cheveux sont noirs, courts, pas forcément coiffés : ça fait sauvage, donc ça lui correspond et ça lui plaît. Et ils mettent en valeur ses yeux bleus, très clairs à cause de sa pathologie, et qui lui donnent un regard pénétrant. Au niveau vestimentaire, l'adepte du cuir s'en sort plutôt bien malgré le fait qu'elle ne voie pas les couleurs. Elle a donc généralement des hauts - décolletés - et des bottes en cuir noir, accompagnés par une jupe ou un short en toile. C'est sexy mais pas extrême, pas vulgaire. Simple à assortir quand on voit tout en noir et blanc. Parfaitement équilibré, en somme, et ça met ses formes en valeur. Après c'est vrai que point de vue mensurations elle n'est pas forcément avantagée par rapport à ses collègues qui ont souvent une poitrine et des hanches bien plus attirantes. Autant dire que son 90B paraît très petit par rapport aux tours de taille des autres femmes du Devil's Nest. Enfin, y'en a qui aiment, hein. Non, ce qui pose souvent problème dans son travail, c'est le manque de sourire sur son visage. Comprenez, Rhéa ne sourit jamais d'elle-même, ou quand elle le fait c'est que c'est vraiment nécessaire à ses affaires. Ou quand il le lui demande. Elle l'aime bien lui. Peut-être même plus que bien.

» Description morale;

Rhéa est un peu du genre à faire des choses sans y penser. En fait elle a de nombreux réflexes, ou des mimiques, et elle ne s'en rend pas vraiment compte. Par exemple, elle a l'habitude de se mordre la lèvre inférieure quand elle réfléchit, ou de se mettre à danser doucement quand elle s'ennuie. Mais attention, elle n'est en aucun cas dans les nuages, au contraire elle est même très attentive : toujours une oreille qui traîne, au cas où elle pourrait chopper des informations à revendre à un potentiel intéressé. En fait elle préfère écouter plutôt que de parler, et c'est la raison principale pour laquelle elle fait rarement des phrases de plus de trois mots quand ce n'est pas nécessaire. C'est aussi une jeune fille très compréhensive et volontiers compatissante, qui ne pourra s'empêcher de plaindre et d'écouter quiconque viendra conter ses malheurs à son comptoir. Elle peut même les trouver touchant et décider de les inclure dans sa bulle, en tant qu'ami. Toutefois, elle n'ira pas jusqu'à offrir gratuitement son aide à un inconnu. Non, il faut quand même pas pousser. Par contre, ceux qui s'offrent le luxe de ses services ne sont généralement pas déçus car la demoiselle est très débrouillarde, et peut facilement se servir des relations qu'elle sait se créer pour obtenir les choses dont elle a besoin. Quand elle se donne la peine de le faire. Parce que voyez-vous, c'est une fainéante professionnelle, une fois son travail terminé elle adore prendre une journée de repos où elle ne fait rien et pendant laquelle il lui faudra une bonne raison pour se lever. Si vous faîtes appel à elle, vous devrez également faire face à ses sarcasmes, son égo, et ses propos profondément vulgaires, ainsi qu'à sa forte tendance à vous abandonner s'il y a plus offrant que vous.
Autrement, une autre facette notable de son comportement est évidemment son caractère charmeur, nécessaire à sa profession. Mais Rhéa ne joue pas de son pouvoir de séduction en dehors du monde de la nuit. D'ailleurs elle n'est pas aussi enjôleuse que ses collègues. Principalement parce qu'elle fait ce travail sans conviction et depuis moins longtemps qu'elles.

» L'histoire;
« Mon passé... C'est si important ?
- Ah, ma jolie, si tu veux rester... Faut jouer cartes sur table.
»

Andromeda baisse les yeux et souffle d'un air agacé. À la seconde où elle parlera de ce qui s'est passé, ils ne voudront plus la garder auprès d'eux. Elle les aime bien pourtant. Enfin, après une soirée on peut pas vraiment nouer des liens mais... Elle a un bon feeling avec eux, elle se sent bien dans ce trou à rats, avec tous ces gens bizarres. Mais personne ne veut de quelqu'un comme elle près de lui, peu importe son degré d'étrangeté.

« Sache que plus tu hésites, plus je vais me dire que tu as des choses à cacher. » reprend l'homme assis sur le tabouret en face de celui de la demoiselle.

Il comprend pas. Il a pourtant l'air futé ce gars ! Mais puisqu'il voit bien qu'elle ne veut pas en parler, pourquoi il insiste ? A sa place elle aurait laissé couler sans chercher à savoir. Il dit vouloir l'aider, mais quand on aide quelqu'un est-ce qu'on vient l'emmerder avec son passé ? C'est le présent qui compte, merde. Putain.
Elle pousse un nouveau soupir et relève la tête. A-t'elle vraiment le choix ? Il faut qu'elle mente, une dernière fois.

« D'accord. » annonce-elle finalement en plongeant son regard dans les yeux améthystes de son interlocuteur.


*

Je me souviens pas de ma mère. Je me souviens pas d'une quelconque femme de ma famille de toute manière. Il n'y a toujours eu que mon père et moi. Et de temps en temps mon grand-père venait nous voir pour dire à mon père à quel point il avait foutu sa vie en l'air avec ses histoires d'alchimie. Il disait toujours « tes ancêtres savaient déjà que ce n'était pas ça qui allait les aider à se faire une place dans ce monde, et c'est pour ça qu'il l'ont tous renié. » mais mon père, ah, mon père il faisait toujours comme s'il n'entendait pas, et tout ce qu'il avait retenu de ces paroles c'était que ses ancêtres avaient tous maîtrisé l'alchimie à un moment de leur vie. Et finalement ça l'encourageait à continuer à l'étudier.

Mon père était quelqu'un de passionné vous savez, je l'ai toujours admiré pour ça. Il avait toujours cette étincelle dans le regard quand il était question de transmutations ou de formules physiques auxquelles je comprenais vraiment rien à rien. J'me rends pas bien compte, mais je pense qu'il était doué. Enfin, j'aime bien le penser. Parce que vous voyez, mon père était tellement passionné qu'il avait mis tout le reste de côté, y compris ma mère, et c'est pour ça qu'elle est partie. Sans moi. Elle devait pas être attachée à moi, ou bien... Ou bien elle pensait que j'étais trop différente et qu'elle supporterait pas. Même si je vis très bien. J'veux dire, cette "maladie" que j'ai... Je sais pas vraiment ce que je manque, en fait, j'ai jamais vu ce que vous voyez alors... Ça me pose pas vraiment de problème. Peut-être qu'à elle ça lui en posait un, j'en sais rien. Je la connais pas, donc je m'en tamponne légèrement de toute façon. C'est pour vous placer un peu l'ambiance familiale dans laquelle j'ai grandi.

Jusqu'à mes 16 ans j'ai été seule à m'occuper de mon père trop pris par ses trucs d'alchimiste pour avoir un vrai boulot ou même pour se nourrir par lui-même. Il mangeait pas si je le forçais pas, vous savez ! Pour subvenir à nos besoins il a tiré sur ses économies, puis sur l'héritage de mon grand-père quand il est mort. Et puis quand j'ai fêté mon seizième anniversaire j'ai commencé à bosser pour rapporter un peu d'argent à la maison. De son côté mon père a emprunté à droite, à gauche, pour arrondir mes fins de mois, et finalement il en est arrivé à rencontrer des types pas très fréquentables qu'il aurait jamais pu rembourser.

*

« Je venais d'avoir dix-neuf ans. Quand ils ont pigé qu'ils auraient jamais leur fric, ils l'ont tué, et je me suis tirée vite fait avant que ce soit mon tour. »

Après cette dernière phrase le silence s'installe. Andromeda attend patiemment une quelconque réaction de ses interlocuteurs, mais tous restent muets en attendant que leur patron prenne la parole. Le type aux cheveux hérissés fait une légère grimace, visiblement perdu dans sa réflexion, puis boit son verre d'une traite.

« C'est tout ? demande-t'il finalement, la voix enrouée par l'alcool.
- Bien sûr, qu'est-ce que tu veux d'autre ? fait la brune en fronçant les sourcils.
- Tu mens. »

Il marque une pause, le temps de se lever de son tabouret pour déclamer la suite en s'accompagnant de grands gestes.

« D'après ce que tu as dis tu étais à peu près autonome, reprend-t'il, t'avais un boulot, t'arrivais à te nourrir décemment, t'étais à à peine deux ans de la majorité... Et rien ne dit que ces types s'en seraient pris à toi puisqu'ils avaient déjà eu ce qu'ils voulaient en liquidant ton paternel. Donc la question est... Qu'est-ce qui clochait à Aerugo pour que tu saisisses l'occasion de tailler la route ? Hm ? »

Il la fixe avec cet éternel sourire moqueur qui commence à agacer sérieusement la jeune femme. C'est une conversation sérieuse, bordel de merde. Il ne la croit pas ? Très bien. De toute façon ils ne la laisserons pas rester quoi qu'elle dise, autant se tirer d'elle-même.

« Ok les gars. Merci de m'avoir laissée crécher ici cette nuit, je vous enverrai de l'argent pour payer la chambre quand j'en aurai. A plus. »

Elle saisit sa veste et l'enfile à la va-vite avant de claquer la porte derrière elle. Personne n'est intervenu, tous sont encore muets face à la réaction d'Andromeda. La jeune fille ferme son cuir tout en marchant et enfonce les mains dans ses poches d'un air boudeur. Elle accélère le rythme. Comment a-t'elle pu croire qu'elle s'en sortirait si facilement ? Elle a tué un homme bordel, elle a du sang sur les mains ! Voilà ce qu'est la punition divine, jamais elle ne trouvera sa place dans ce monde.

« Attends ! »

Putain mais voilà que son esprit lui joue des tours. Elle aimerait tellement que l'un d'eux la rattrape, en lui disant de rester et que son passé importe peu, qu'elle peut faire partie de leur communauté, de leur clan qui paraît si uni...

« Arrête-toi ou je te tire dans les pattes ! »

Oula. C'est vraiment son esprit ça ? Alors où est la gentille voix douce et qu'est-ce que c'est que cette voix de bourrin qui paraît vraiment énervé ? Elle se retourne, juste au cas où, et se retrouve nez-à-nez avec un homme dont les cheveux sont noués en une longue queue de cheval.

« Pas trop tôt ! s'exclame-t'il. T'aurais pu attendre putain.
- Attendre quoi, que vous vous décidiez à me croire ? J'ai pas envie de prouver ma valeur, et j'ai pas non plus envie de vous raconter ma vie en détail tout en sachant pertinemment qu'en entendant la vérité vous me laisserez pas rester, crache-t'elle en le foudroyant du regard pour masquer son étonnement.
- Ecoute, quoi que tu aies fais personne ne te jugera ici, soupire-t'il comme si dire ça lui coûtait. Beaucoup d'entre nous ont été soldats, voire carrément des cobayes pour l'armée, ajoute-t'il en l'attrapant par le bras pour la traîner à l'intérieur. On a quasiment tous eu du sang devant les yeux, quand ce n'était pas sur nos mains. Notre patron se fait tirer en plein cœur et se relève tranquillement deux minutes après.
- Eh ! Jared ! Balance pas ça comme ça !
s'exclame le principal intéressé après que le brun ait refermé la porte derrière eux.
- S'cusez patron. Tout ça pour dire qu'on a tous du lourd derrière nous. Tu peux nous parler en toute sécurité Andromeda. » termina-t'il en plongeant son regard noir dans celui de la jeune fille.

Elle détourne les yeux dans la seconde qui suit, gênée, et balaye la salle d'un air nerveux. Curieusement elle ne se sent plus autant en sécurité qu'avant, au milieu de ces gens qui veulent tout savoir d'elle alors qu'ils l'ont rencontrée la veille. Elle sent bien qu'après ce que le dénommé Jared vient de dire elle va craquer et tout déballer. De toute façon elle peut plus garder ça pour elle.

« Si tu ne veux pas être franche avec nous va t'en, intervint l'homme aux yeux violets, passablement agacé par le silence de la demoiselle. Ceux dont on ne veut pas ce sont ceux qui ne sont pas honnêtes. Si tu restes on doit pouvoir avoir confiance en toi, et on ne peut pas si on ne sait pas ce que tu as vécu avant d'atterrir ici.
- Considère-nous comme des amis et on fera de même, Andromeda.
» reprit Jared en se servant un verre de whisky derrière le comptoir.



*


En vérité j'avais 18 ans quand j'ai trouvé mon père mort au milieu du salon. Je revenais de l'église, où j'avais parlé avec le prêtre de comment j'allais pouvoir faire maintenant que le bar où je travaillais avait fermé et que j'avais plus de travail. Il m'avait parlé longtemps de l'aide que je pouvais trouver dans la Bible, de celle que Dieu pourrait m'apporter si je continuais à prier, plus fort et plus souvent, et d'autres conneries que les gens d'Aerugo gobent facilement. Vous savez à Aerugo on est beaucoup plus croyants qu'à Amestris. Enfin, bref. J'ai ouvert la porte en me disant que j'allais devoir déranger mon père dans ses travaux, ce qui allait déjà l'énerver, pour lui annoncer qu'on aurait plus de rentrées d'argent jusqu'à ce qu'un autre établissement veuille bien employer une mineure, ce qui allait le mettre encore plus hors de lui. Rien qu'à l'idée, j'étais terrifiée. Mon père c'était quelqu'un qui restait en colère pendant des jours et des jours, à ruminer ses idées noires sans décrocher un mot, en imposant un silence vraiment insupportable... Mais là le silence allait durer toujours. Ce qu'ils lui avaient fait... C'était vraiment pas beau. Y'en avait absolument partout dans la pièce, y'avait pas un seul objet ayant échappé aux projections de sang. Le corps de papa était... méconnaissable. Il était complètement défiguré, ouvert de partout, et y'avait tellement de sang... Vous savez combien de sang contient un corps humain en tout ? Parce que je-j'ai jamais vu autant de sang autour d'un cadavre, j'veux dire, tout ce qu'on lit dans les livres, tout ce qu'on voit sur les images... c'est tellement loin de la vérité...

J'vous passe le côté sentimental de l'histoire, principalement parce que si j'y repense je vais me remettre à chialer. J'ai enterré mon père et j'étais la seule au cimetière quand ça s'est fait. Le prêtre a fait son discours pour moi seule, c'était très bien ainsi. Et en quittant le cimetière j'me suis cognée au pire enfoiré que j'ai jamais connu.

Il s’appelait William. Je l'avais jamais vu, mais dans notre village on avait tous entendu parler de lui pour ses conneries. Des petites conneries, en somme, des petits vols à droite, à gauche, des dégradations, etc. Des actes sans grande gravité quoi, mais qui faisaient quand même de lui un type pas recommandé. Sauf que moi je l'étais plus vraiment non plus, après ce qui venait de ce passer, et personne n'est venu vers moi à part Will. On a commencé à traîner ensemble. Il a su me dire ce que j'avais envie d'entendre et il a cultivé ma rancœur à l'égard des meurtriers de mon père, jusqu'à ce que finalement on les retrouve. C'est lui qui m'a tout appris, comment tenir une arme et où frapper pour mettre à terre son adversaire, pour que je n'hésite pas à me venger à la première occasion. Je sais même pas pourquoi il se sentait concerné... Quand l'occasion est arrivée, je me suis pointée et j'ai joué sur le fait qu'ils ne me connaissaient pas pour en poignarder un dans le dos. Mais avant que j'ai pu réaliser ce que je venais de faire un deuxième me tenait déjà pendant que le troisième me passait à tabac et quand ils m'ont laissée pour morte sur le sol de l'entrepôt où on s'était battus je suis restée allongée très longtemps à me demander pourquoi William n'était pas intervenu, et pourquoi il m'avait poussé dans la gueule du loup. Mais j'ai définitivement pas tous les éléments pour comprendre. Alors j'ai commencé à rejouer la scène de mon meurtre à l'intérieur de ma tête. Encore et encore. Je me suis mise à pleurer, en demandant pardon à Dieu... Et à force de ressasser tout ça j'ai cru devenir folle. Alors je me suis forcée à me lever et je me suis traînée de mon mieux jusqu'à la frontière.

*


« Il faisait nuit alors j'ai juste eu à contourner les postes de surveillance des soldats et je suis passée tranquillement. Après j'ai avancé sans trop savoir où j'allais. Une femme m'a donné à boire et à manger et m'a laissé dormir chez elle, c'était dans un petit village très au sud. Je pouvais pas rester chez elle alors j'ai continué. J'ai contourné South City, après une semaine j'suis arrivée à Dublith et la suite vous la connaissez.
- Et le Willy il est devenu quoi ? s'enquiert Jared en se grattant la tête.
- Qu'est-ce que j'en sais ? grogne-t'elle. J'ai plus vu sa tronche depuis qu'il m'a laissée crever. Enfoiré. Comment j'ai pu me faire avoir par cet abruti...
- Bah, gloussa le brun, s'il en avait une grosse ça devait comp-
- Hm, tempère le chef de la petite troupe en levant la main pour lui intimer le silence. Nous avons donc une meurtrière immigrée et sans papiers... Mais l'avantage c'est que t'as déjà bossé dans un bar, non ? Alors j'ai quelque chose à te proposer. »

Il se versa un nouveau verre de gin et retrouva son sourire carnassier.

« Un arrangement ? s'enquiert-elle.
- Yep. J'veux bien te filer une piaule et à manger si tu travailles au bar en guise de paiement, annonça-t'il.
- … Juste au bar ?
- T'inquiètes pas je ne te demande pas de faire des folies de ton corps comme les autres nanas d'ici. Enfin, si tu veux pas quoi. T'es pas de ce genre-là toi, pas vrai ?
- Hmpf, fit-elle d'un air sceptique.
- Qu'est-ce que t'en dis ? demanda-t'il.
- C'est un bon arrangement que tu me proposes, mais...
- Mais ?
- Je veux des papiers amestriens.
- Ahrf. Ça va être un peu difficile vu ma situation mais... Si tu caresses le félin ici présent dans le sens du poil il t'en fera des faux.
» ricana-il en désignant Jared.

Ce dernier soupira mais acquiesça tout de même. Mais ce n'était pas des
faux papiers qu'Andromeda désirait, mais bel et bien des vrais, une nationalité amestrienne pour ne pas avoir à fuir continuellement devant l'armée ! Elle resta pensive. Après tout elle pourrait peut-être travailler ici en attendant d'économiser assez pour aller à la capitale ? Là-bas elle arriverait peut-être à être reconnue comme véritable civile ?

« T'auras pas mieux gamine, les seuls à pouvoir t'en faire des vrais sont ces chiens en uniformes. J'peux rien d'autre pour toi, fit Jared d'un ton calme.
- … D'accord. »

Greed applaudit immédiatement d'un air enthousiaste et la femme qui avait bu avec elle toute la soirée de la veille - Martel ? Oui c'est ça, il me semble - vint tapoter l'épaule de la demoiselle. Son sourire et son regard lui criaient « Félicitations ! Bienvenue ! » et le cœur d'Andromeda se réchauffa instantanément. C'était à ça que ressemblait une famille ?


*

Quelques mois plus tard seulement, Andromeda estima que son travail de serveuse n'était pas suffisant pour ses économies. Une fois la chambre et la nourriture payée il ne lui restait presque rien à mettre de côté pour son voyage jusqu'à Central et ses papiers. Elle demanda à parler à Greed et lui fit part de ses projets et de son besoin d'argent. L'homonculus n'ayant rien de mieux à proposer, il lui exposa la seule possibilité qu'elle avait si elle voulait rester au Devil's Nest et gagner plus : la prostitution.

La jeune brune prit un bon moment pour y réfléchir, ce n'était pas une décision à prendre à la légère. Mais quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle pense, elle se retrouvait toujours avec la même évidence devant les yeux : il fallait qu'elle accepte. Elle demanda tout de même conseil à Jared, avec qui elle passait le plus clair de son temps libre puisqu'elle n'avait nulle part où aller et qu'il la remplaçait au bar quand elle ne travaillait pas. « Il va te falloir un nouveau nom si t'accepte, avait simplement dit le brun qui ne s'était pas vraiment senti concerné par la chose. Andromeda c'est trop long et ça fait vieux. Il te faut un truc court et sexy, pour un nom de scène tu vois ? Pourquoi pas un truc mythologique ? » avait-il distraitement proposé en rangeant des verres derrière le comptoir.

Alors Andromeda s'était résolue à accepter. Elle avait aussi été à la bibliothèque, étudier un peu la mythologie dans le premier bouquin venu. La fille de Gaïa et Ouranos c'est Pandore. C'est moche Pandore. Mais c'est une femme très puissante, une des premières déesses de la mythologie grecque... C'est une femme de caractère, un peu comme moi. C'est ce qu'Andromeda avait pensé en riant intérieurement. Oh, et elle est souvent représentée accompagnée par des lions ! En lisant cela elle avait immédiatement fait le rapprochement avec Jared. Baaah, lion et tigre, c'est pareil voyons. C'est que des gros chats quoi. L'idée que Jared soit toujours à ses côtés l'avait fait sourire. Mais c'était idiot, hein ? Il ne s'intéressait pas à elle, et d'ailleurs elle ne s'intéressait pas à lui non plus.
Non.
En tout cas le prénom est moche, pas question que je m'appelle comme ça. Elle a pas un autre nom cette Pandore ? Ilys... ? Rhéa ? C'est pas mal Rhéa. Court, et sexy, pas vrai ?
» Derrière l'écran;
Prénom : Amy !
Age : 17 ans !
Niveau de RP : Je rp depuis février 2012, ça fait donc plus d'un an, ce qui est court é_è Mais j'estime quand même pouvoir dire que j'ai un bon niveau ! Dans le sens où je sais comment ça se passe, que je fais toujours au moins 15-20 lignes facile, et où j'ai une orthographe correcte °o°
Comment avez-vous connu le forum ? On me l'a conseillé quand j'ai dis vouloir un forum FMA décent. Il paraît que vous êtes la référence, je viens voir ça (a)
Comment trouvez-vous le forum ? D'un point de vue graphique il est très satisfaisant, d'un point de vue contextuel je trouve intéressant et gonflé d'intégrer Dante et les deux mondes, même si je ne suis franchement pas fan du premier anime ou de Conquérants de Shamballa. OwO
Remarques : Je suis une grosse groupie de Greelin. Je préfère vous prévenir /pan/
Code : Ok by Eddy', fais gaffe de plus modif la validation, merci. ♥


Dernière édition par Rhéa le Ven 16 Aoû - 16:13, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Naïwé »
& Pestouille Professionnelle
&
Reine des TCVMRRDO ♪

avatar


Messages : 142
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 20
Localisation : Là où je suis =)

« Feuille d'expérience »
Force:
36/160  (36/160)
Endurence:
44/160  (44/160)
Habilité:
84/160  (84/160)

MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Sam 10 Aoû - 12:00

    Bienvenue =D
    Très jolie présentation, bon courage pour la terminer !
    Et codes validés ♪

_________________
    Les miracles, c'est pas gratuit. Si tu souhaites l'espoir, une quantité égale de désespoir se répand sur le monde. Tout s'annule, c'est comme ça que le monde reste en équilibre.

[Kyoko Sakura]

Partisanne du TCVMRRDO ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Aaron Saraï »
& L'alchimiste d'Emeraude

avatar


Messages : 95
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 25
Localisation : Peu être derrière toi

« Feuille d'expérience »
Force:
54/170  (54/170)
Endurence:
53/170  (53/170)
Habilité:
63/170  (63/170)

MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Sam 10 Aoû - 12:12

Bienvenue :3
ouiii nous sommes un super fofo tu as fait un bon choix.

_________________

Spoiler:
 

Merci Ed pour le Kit ~♥️~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Lin Yao »
& XIIe Prince de l'Empire de Xing.

avatar


Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2013
Localisation : Se ballade un peu partout dans le pays. ~

« Feuille d'expérience »
Force:
75/164  (75/164)
Endurence:
34/164  (34/164)
Habilité:
55/164  (55/164)

MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Sam 10 Aoû - 17:05

Bienvenue ! Très belle fiche ! C;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Sam 10 Aoû - 18:41

OMG je viens de réaliser que quand il y a un nouveau message c'est la tronche de Kimblee qu'on voit. *____________________* /meurt/

Merci à tous ♥
Vous êtes tous aussi beaux que ma fiche \o/ *fille pas douée en compliments*
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Riza Hawkeye »
& Donnez-moi un rang !

avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Près du colonel, sans aucun doute.

MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Dim 11 Aoû - 16:43

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour la suite de ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Asako Katsuki »
& La louve chimerique

avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 17
Localisation : A North City en train d'acheter des pommes

« Feuille d'expérience »
Force:
48/160  (48/160)
Endurence:
76/160  (76/160)
Habilité:
36/160  (36/160)

MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Dim 11 Aoû - 17:36

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Dim 11 Aoû - 21:02

Merci, je me dépêche ♥

EDIT : J'ai officiellement fini ! Bon courage pour la lecture, en particulier l'histoire qui fait beaucoup beaucoup de pages Word 8D J'étais trop inspirée, sorry é_è

Sinon, Ed, apprend à fermer tes balises [color] merde xD

Et aussi, c'est possible de proposer des prédefs originaux ? J'aimerais bien faire des rps lemons avec la chimère tigre Jared /JOKE/
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   Dim 25 Aoû - 10:39

    Désolé !! J'ai eu un petit temps d'absence ToT

    Enfin bref, tout me plait et tout est très bien je n'ai rien à redire. De jolis codes en plush ♥️


    Bienvenue officiellement sur le forum ! Bon RP et bon séjour ici ! cheers

_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Contenu sponsorisé »
&




MessageSujet: Re: Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rhéa || anciennement Andromeda Wes [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lady Alicia Andromeda Layana [terminée?]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : Power of Alchemy ::  :: » qui es-tu ? :: Civils-