Une légende, un seul but. Un but très précis : atteindre la Pierre Philosophale.
 

Partagez | .
 

 Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I `m « Asako Katsuki »
& La louve chimerique

avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 17
Localisation : A North City en train d'acheter des pommes

« Feuille d'expérience »
Force:
48/160  (48/160)
Endurence:
76/160  (76/160)
Habilité:
36/160  (36/160)

MessageSujet: Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]   Mar 3 Sep - 16:29

Musique Ambiance

Sous le soleil, dans la chaleur du sud, Asako marche extrêmement en colère. Pourquoi est-elle en colère ? Vous voulez vraiment le savoir ? Alors voila, les habitants de North City on vue la chimère louve sous sa forme chimère donc. Il y a eu une chasse au loup et au loup-garou pour la poursuivre. Asako n'eu pas le temps n'y le loisir de reprendre sa forme humaine et donc elle fut obliger de fuir. Asako s'enfuie pendant plusieurs jours. Pendant tout ce temps elle courait dans les étendues geler du nord. Les chasseurs n'abandonnèrent pas pour autant et grâce a leurs chiens impossible pour la louve de s'enfuir suffisamment loin pour être tranquille. Au bout du rouleau et en désespoir de cause Asako retourna a North City et ce retransforma en humaine parfaitement normal. Elle prie un train au hasard tant qu'il peut l'emmener loin à l'est, à l'ouest ou même à Central City. Elle s'endormie peut après le départ du train. Elle dormie longtemps, pendant presque tout les arrêts. Au terminus Asako s'éveilla, en pleine forme et prête à faire face à son nouvel environnement. Elle s’attendait à être n'importe ou sauf la ou elle était. La voila à Dublith au sud. L'endroit qu'elle aurait a tout pris éviter a cause de sa chaleur et bien c'est la quelle ce trouve. Elle resta un moment devant la gare, incapable de réaliser ou elle ce trouve exactement. Apres avoir passer ce petit moment bug elle ce mis a arpenté à la ville. D'abord elle essaya de rester calme, chercha un hôtel, en trouva un et réserva une chambre. Apres avoir fait cela en prévision du temps que je resterais ici je partie dans les rues. A ce moment la elle laissa libre court a ma colère, ma frustration et tout ce qui va avec (la narrateur a la flemme de trouver des synonymes). Rapidement battue par la chaleur, Asako acheta une glace au chocolat dans un magasin et continua d'arpenter les rues.
S’il y a bien un endroit que j'aurais voulue éviter c'est celui ci. Il y fait beaucoup trop chaud. Comment les habitants du coin peuvent survivre ici ?
Habituer au froid du nord Asako n'a vraiment pas l'habitude de la chaleur. Elle réussie a ce trouver d'autre vêtements car au sud porter un gilet, des bottes et une écharpe est vue un peu bizarrement. Elle troqua son pantalon en laine contre une jupe marron lui arrivant un peu plus bas que les genoux, son gilet contre un petit débardeur blanc, ses bottes contre des sandalettes. Par contre Asako garda son écharpe, pas question de renier le cadeau de sa défunte mère à cause d'un peu de chaleur. Au lieu de la mettre à son coup Asako l'utilisa pour attacher ses cheveux. Sa fait un chouchou un peu grossier et gros mais ça n'embête pas la louve chimérique tant quelle peut garder son écharpe. Même avec ses nouveaux vêtements Asako meurent de chaud, les loups sont fait pour le froid pas pour les grosse chaleurs. Asako continua sont chemin sans s'arrêter. Elle finit sa glace rapidement et eu de nouveau très chaud. Que pouvait-elle faire à cela ?
Au bout d'un moment la louve s'arrêta a l'abri du soleil dans un petit coin frais de la ville. Soulager elle resta a cette endroits sans bouger. Soudain elle vit quelqu'un ce rapprocher de l'endroit ou elle ce trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]   Dim 15 Sep - 8:40


« Coup de chaleur et crise de nerf »

Ah les jours de congés. Les jours comme ça sont des jours de fête pour Rhéa, qui a toujours dû bosser comme une dingue pour subvenir à ses besoins. Avant elle n'avait presque pas de temps libre, mais depuis qu'elle vit à Amestris elle a beaucoup plus de temps pour elle. Bon, ok, elle passe généralement ce temps à traîner sur son lieu de travail, le Devil's Nest, mais elle fout quand même rien de la journée et ça... ben c'est cool. Oui, depuis qu'elle est de ce côté de la frontière, la vie est belle pour Rhéa.

C'est donc d'un pas guilleret qu'elle profite du soleil de l'après-midi pour se balader dans les rues de Dublith. Enfin, se balader, c'est vite dit ! Parce qu'en vérité, loin de se déplacer pour rien, la jeune femme a bien une idée derrière la tête. Depuis plus d'une semaine, elle lutte pour ne pas acheter le magnifique pantalon en cuir qu'elle voit dans la vitrine de ce magasin devant lequel elle passe tous les jours après avoir été acheter du pain. Ce pantalon coûte un peu trop cher pour ce qu'elle se permet d'habitude, et c'est pour ça qu'elle essaie de s'empêcher de l'acheter, mais cette fois c'est trop pour elle. La voilà devant la vitrine en question, contemplant l'objet qu'elle convoite, en pleine guerre intérieure. Elle se dit qu'elle doit économiser son argent. Elle se dit que la vie qu'elle mène à Dublith n'est pas saine. Elle se dit que pour le même prix elle pourrait s'acheter un billet de train pour Central et une semaine de courses. Et puis elle se dit aussi qu'avec ses fesses mises en valeur dans un truc aussi classieux que ce truc-là, elle gagnerait deux fois plus d'argent qu'avant.
Elle ressort de la boutique avec le pantalon sur elle, tant pis s'il fait trop chaud pour le porter, tant pis si elle vient tout juste de l'acheter, elle ne peut pas attendre pour se montrer avec. Comme elle l'avait prévu, elle se sent merveilleusement bien dedans même s'il lui colle à la peau et que cela va bientôt la faire transpirer. Originaire d'Aerugo, elle est habituée au climats chauds, et puis elle est en débardeur alors ça compense.

Elle passe à la boucherie Curtis et s'achète un steak pour son repas du soir. Elle en profite pour interroger un peu sur les rumeurs du jour, mais Sig Curtis n'est pas très bavard, et de toute façon elle préfère quand c'est Meisson qui tient le comptoir. Enfin, bref ! Maintenant qu'elle a de la nourriture dans son sac, elle ne peut pas rester traîner en ville. Elle n'a plus qu'à retourner au bar montrer son nouvel "outil de travail" à son patron, même si elle sait déjà qu'il n'aime pas trop quand elle a les jambes trop couvertes. Rhéa n'a pas autant de seins que les autres, ses jambes sont donc considérées comme ses atouts. Aïe aïe aïe, le milieu dans lequel elle travaille n'est pas vraiment ce qui lui correspond à la petite Rhéa ! Mais puisqu'elle a des amis et de l'argent, elle est heureuse. Puisqu'elle a ses amis, tout va bien.

Elle inspire profondément l'air un peu poussiéreux, et sourit tout en continuant sa route. Les lanières du sac lui font un peu mal aux doigts, ce doit vraiment être un gros steak. Mais elle change simplement le sac de main et se met à fredonner un air de son invention en bougeant la tête en rythme. Il n'y a pratiquement personne dans la rue où elle se trouve, dommage pour elle qui voulait pourtant voir si les hommes se retournaient sur elle grâce à son nouvel achat... Tant pis. Elle bifurque dans une ruelle ombragée, perdue dans ses pensées fantaisistes. Est-ce qu'elle va réussir à manger un steak aussi gros à elle seule ? Elle pourra peut-être inviter Jared a manger avec elle, s'il n'a pas de travail au bar. En voilà une bonne excuse pour passer un peu de temps avec lui, tiens ! Aaah... Elle sourit de plus belle en pensant à cette chimère appelée Jared de qui elle est un peu trop proche pour qu'il ne s'agisse que d'amitié. Disons-le clairement, Jared plaît à Rhéa. Remarque, monsieur Greed aussi plaît à Rhéa. Beaucoup de garçons plaisent à Rhéa ! Si Jared ne peut pas manger avec elle elle invitera sûrement un client. Elle n'aime pas manger seule. Ni dormir d'ailleurs, elle fera d'une pierre deux coups !

Elle est tellement perdue dans ses pensées qu'elle ne remarque pas tout de suite qu'une femme est assise sur un muret dans la ruelle où elle se trouve désormais. Mais lorsqu'elle pose enfin les yeux sur elle, elle penche instinctivement la tête de côté, perplexe. Ben ça... Qu'est-ce qu'une jeune fille aussi mignonne fait toute seule dans les quartiers déserts de Dublith ? Personne d'autre que les riverain n'emprunte ces petites rues, d'habitude. Et surtout, personne ne reste comme ça, assis sans bouger par une chaleur pareille, même les habitués.
De plus, elle observe clairement Rhéa, comme si elle l'avait dérangée. Intriguée, la fille de joie ne peut s'empêcher de s'arrêter à sa hauteur.

« Pardon... Vous allez bien ? » demande-t'elle en avançant doucement sa main vers l'épaule de la demoiselle, un regard bienveillant sur le visage.

Ce n'est pas dans ses habitudes de se mêler des affaires des autres quand ils ne le demandent pas, mais elle ne peut tout de même pas passer son chemin alors que l'éventualité que la fille puisse avoir besoin d'aide lui a clairement traversé l'esprit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Asako Katsuki »
& La louve chimerique

avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 17
Localisation : A North City en train d'acheter des pommes

« Feuille d'expérience »
Force:
48/160  (48/160)
Endurence:
76/160  (76/160)
Habilité:
36/160  (36/160)

MessageSujet: Re: Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]   Mar 17 Sep - 1:59

La personne qu'Asako a vue est une jeune femme qui a certainement son âge. Cette personne a des cheveux aussi noir que les ailes d'un corbeau, deux yeux d'un bleu plus clair que les yeux bleu profond d'Asako et elle est habillé uniquement avec du cuir. Pour Asako qui a l'habitude de la laine pour avoir bien chaud elle ce demande comment on peut apprécier de mettre des trucs pareil surtout vue comment c'est moulant par rapport au vêtement en laine qui sont souvent tricoter grossièrement. La personne en face de la louve s'approcha d'elle, posa sa main sur l'épaule de notre canidé preferer et dit doucement.
-Pardon... Vous allez bien ?
-Mais ça te regarde ?!
Répondit-elle en ce dégageant de la légère étreinte. Peut de temps avant elle c'était mise a imaginé toute sorte d'ennuie ou de torture quelle pourrait infliger au habitant de North City en faisant passer les loups pour responsables mais elle arrêta bien vite son entreprise. Trop dangereux et pas question de faire porter le chapeau a ses cousins canidé. La preuve du fait quelle est vraiment sur les nerfs, elle qui habituellement est si calme et aimable viens de perdre son sang-froid d'un seul coup avec tout les ennuis qui lui tombe dessue en ce moment. Elle soupira profondément, désireuse de ce calmer.
Calme toi, ça ne te ressemble pas un tel comportement. Et n'accuse pas les autres d'être responsable de tout tes malheurs, tu es en partie responsable Asa'.
Elle ce redressa et regarda la personne en face d'elle, la jeune femme ne semble pas lui vouloir du mal, simplement l'aider. Asako soupira une deuxième fois avant de dire.
-Dé-Désolé. Je... Je suis sur les nerfs en ce moment...
Elle s'arrêta de parler et garda le silence. Que pouvait-elle rajouter ? Que les habitants du nord on prit leurs pelles et leurs fourches pour la tuer et elle c'est refugier ici ? Cela l’obligerait à montrer sa nature louve et elle refuse une telle chose. Elle attendit quelque minute en espérant que l'autre personne prennent la parole.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]   Ven 27 Sep - 14:32


« Coup de chaleur et crise de nerf »

Ok, elle aurait visiblement mieux fait de passer son chemin, finalement. Car oui, la jolie et mignonne demoiselle qu'elle a jugée comme ayant besoin d'aide vient de lui crier dessus. Pas besoin de ses services alors ? Très bien. Rhéa n'aide pas gratuitement de toute façon, et son égo vient de prendre un sacré coup.

« Mais ça te regarde ?! »

Son interlocutrice dégage brusquement la main de la jeune hôtesse, cette-dernière s'écarte donc avec une grimace indignée. Ses sourcils se froncent tandis qu'elle prend le temps de détailler la bête sauvage en face d'elle avant de décider si elle doit s'en aller ou non.
Il s'agit d'une fille jeune, plus jeune que Rhéa, visiblement. Cheveux et yeux clairs - voyant le monde en noir et blanc, elle ne peut pas vraiment en dire plus - rien de bien notable pour une amestris. Vient-elle de Dublith ? Elle ne l'a jamais vue avant, pourtant. Remarque, même si Rhéa vit là depuis un petit moment elle ne connait pas tout le monde non plus. Elle n'a pas l'air méchante du tout, mais l'air profondément agacé qu'elle arbore dissuade Rhéa de répondre de manière cinglante à l'agression verbale dont elle a fait l'objet. Elle va simplement passer son chemin, tant pis si la fille a besoin d'aide. Après tout, Rhéa n'est pas une nounou.

Elle s'apprête à tourner les talons lorsqu'elle entend la jeune fille reprendre la parole plus calmement.

« Dé-Désolé. Je... Je suis sur les nerfs en ce moment... »

Elle est quand même vachement changeante émotionnellement cette gamine. Rhéa plisse les yeux, reconnaissant dans l'intonation de la demoiselle une légère toute petite minuscule nuance de réel regret. La serveuse ne va pas lui pardonner son attitude tout de suite, mais elle relâche la tension dans son corps et se rapproche un peu.

« C'est pas grave, on l'est tous par les temps qui courent. » bougonne-t'elle.

C'est un peu vrai. Rhéa lit souvent le journal, et elle est bien consciente que l'armée fait pas mal de conneries en ce moment, genre laisser d'autres militaires venus d'on ne sait-où occuper Central. Enfin, tant que Dublith est épargnée, ça va pour elle.

Bref. Que dire d'autre à cette fille, maintenant ? Toutes deux gardent le silence, la serveuse trouve ça gênant. Et en plus le steak dans son sac à besoin d'aller au frais au plus vite. Elle est pressée, alors elle lâche finalement sans faire dans la dentelle :

« Bon, t'as besoin d'aide, ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Asako Katsuki »
& La louve chimerique

avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 17
Localisation : A North City en train d'acheter des pommes

« Feuille d'expérience »
Force:
48/160  (48/160)
Endurence:
76/160  (76/160)
Habilité:
36/160  (36/160)

MessageSujet: Re: Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]   Jeu 3 Oct - 1:09

Agacée de la façon dont Asako lui a répondue, la jeune femme allait tourner les talons mais ce ravisa avec les excuses que lui présenta la louve. Les deux filles restèrent dans le silence pendant un moment. Avec son odorat surdéveloppé Asako sentie l'odeur d'un steak dans le sac de l'inconnue. Depuis combien de temps n'ai je pas manger de viande rouge? Certainement un bon moment. J'ai envie de retourner chasser dans les montagnes, la meute de loup a mes talons a essayer de me piquer mon repas, arriver a planter mes crocs dans la chair encore vivante de l'animal que je chasse pour lui donner le coup de grâce, d'espérer que la meute ne viennent pas m'embêter et piquer mon repas ou alors dormir a la belle étoile sous un arbre dans la neige ou dans une grotte. J'ai le mal du pays, je veux rentrer !
Voila les dernières réflexions qu'Asako ce fit dans sa tête. Pourtant elle sais mieux que personne qu'elle ne peut retourner chez elle sans courir le risque que les habitants du nord prennent a nouveau leurs fourches pour la tuer. Elle sait aussi que des militaires c'était eux aussi lancés a la recherche de la chimère et qu'il vaut mieux qu'elle s'éloigne de tout endroit en rapport avec le nord. Cruel dilemme qui s'impose pour elle. Au nord elle meurt chasser par les militaires et les habitants, au sud il fait trop chaud elle va mourir de chaud avant, a l'ouest trop de souvenir de son enfance, elle ne peut pas y retourner, a l'est il y a des alchimistes célèbre or elle hait les alchimistes et a Central elle a entendue des rumeurs parlent d'un problème d'invasion ou quelque chose dans le genre. Asako ne lit pas le journal, elle sait lire mais le problème est plus compliquer. Comment avoir le journal quand on passe sa vie dans les montagnes inhospitalière? Impossible. Et résultat elle n'a nulle part ou aller. En pensant à tout ça elle faillit louper la question de la personne en face d'elle.
-Bon, t'as besoin d'aide, ou pas ?
Asako pesa le pour et le contre, avoir quelqu'un a ses coter qui habite ici l'aidera peut être mais elle serait certainement obliger de parler de sa véritable nature et sa pas question.
-Non ça ira. Merci quand même. Au revoir.
La louve chimérique ce leva et pris le chemin de son hôtel, désireuse de s'abriter quelque part de la chaleur étouffante. Elle ce demanda si un jour elle recroisera cette personne et si cette personne l'acceptera la prochaine fois. Mais pas tout de suite. Elle a trop de problème en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Contenu sponsorisé »
&




MessageSujet: Re: Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coup de chaleur et crise de nerf [PV : Rhea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fini]Nouvelle crise de nerf ? [PV]
» They're troublemakers... #Ashdag(less)
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : Power of Alchemy ::  :: » dublith :: Rues-