Une légende, un seul but. Un but très précis : atteindre la Pierre Philosophale.
 

Partagez | .
 

 Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I `m « Riza Hawkeye »
& Donnez-moi un rang !

avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Près du colonel, sans aucun doute.

MessageSujet: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   Jeu 23 Déc - 1:02

I D E N T I T Y ▪ C A R D


    :: V o t r e ▪ P e r s o n n a g e ::

N o m ::
Hawkeye
P r é n o m ::
Riza
S u r n o m ::
Oeil de Faucon.
 g e ::
28 ans
R a n g ::
Militaire
R ô l e ::
Protéger le colonel Roy Mustang et l'aider à atteindre le rang de Généralissime afin de rétablir un juste équilibre.
G r a d e ::
Lieutenante
    :: D e s c r i p t i o n s ::

P h y s i q u e ::
Je suis une femme comme toutes les autres, pas un animal de foire. Une femme à l'allure masculine oui, et alors? Toujours en service, je n'ai que très peu l'occasion de dévêtir cet uniforme bleuté qui me colle tant à la peau. Des années que je l'ai sur le dos maintenant. Tellement d'années. Le grade de premier lieutenant est affiché sur la veste, laissant refléter deux petites étoiles dorées, rayonnantes au soleil. Le travail c'est la santé! Un regard rapide dans la glace. Un regard pour juger de mon état physique du jour. Cheveux blonds pour ne pas changer -ah moins de faire une teinture tous les jours pour changer de style, je ne vois pas ce qui pourrait les changer-, toujours cette taille moyenne qui ne doit pas me faire dépasser le mètre soixante-dix. Je porte lentement la main à mes cheveux. Aujourd'hui il me faudra les laisser libres, faute de mission périlleuse. Tout le monde sait bien que je suis très différente dans ce genre de situation. Les lunettes. Les cheveux détachés. Le tailleur en supplément. La jupe occasionnellement. Inutile de me parler de mini-jupe: je hais ces choses qui ne sont bonnes qu'à attirer continuellement les regards. C'est toujours mieux que rien non? Les yeux de l'armée sont partout. Un faux pas et tout pourrait mal tourner. Ce qu'il ne faut pas faire tout de même, pour surveiller un supérieur -on aurait même parfois presque l'impression de jouer les baby-sitter. Je ne sors pas sans arme. De nos jours ce serait un véritable suicide. Sortir sans mon colt 45, c'est un peu comme... comme... comme si je n'avais pas mis de chaussettes par exemple. Et puis dans tous les cas je ne suis pas là pour vous plaire, mais bien pour travailler. Les rendez-vous, très peu pour moi d'ailleurs. Les roses. Les chocolats. C'est que ça en fait rougir plus d'une. Mon regard vous en dira long sur mes sentiments, ma pensée du jour, ou encore sur le fait que je ne vous porte pas dans mon coeur. Inutile de se voiler la face: vous pourrez presque tout y lire. La lieutenante froide et sèche peut parfois aussi se laisser aller et opter pour une tenue plus féminine, avantageuse, adaptée à sa condition. C'est que vous en savez des choses sur moi maintenant, c'est bien continuez. Il reste cependant une chose que vous ne pourrez voir que si je me déshabille devant vous: le tatouage. Souhaitez-vous réellement vouloir savoir la suite? Ce tatouage avait et a toujours une signification bien précise pour moi: elle est la clef du savoir de Roy, le dernier alchimiste du feu. Plus personne ne pourra percer les secrets de les techniques pour arriver à une maitrise aussi parfaite. Certes il n'est maintenant plus très beau à voir -ayant été dégradé par ma volonté, brûlé par les "flammes de l'enfer".
C a r a c t è r e ::
Ils peuvent bien dire ce qu'ils veulent. Ils peuvent même prétendre le pire. Pourquoi est-ce que je changerais? Pourquoi est-ce qu'il faudrait que je m'invente une autre personnalité? Je ne cherche ni à trouver des récompenses à mes actions, ni même à attirer les regards sur moi. Non. Tout ce que je dois faire... c'est le protéger. Lui éviter de dévier de son objectif. Lui permettre d'atteindre son but. C'est comme ça et pas autrement, personne ne saura me faire plier. Pour lui je donnerais ma raison, mon âme, ma vie. Mais bon dieu... Si seulement il pouvait se montrer raisonnable -ne serait-ce qu'une seule et unique fois!- Sa façon d'être m'agace parfois et c'est bien pour cette raison qui j' opte pour une attitude froide, donnant cette désagréable impression que je suis sans coeur, sans état d'âme. Pourtant... oui pourtant, je ne suis pas la dernière à tendre la main lorsque les autres ont besoin de moi. Je ne suis pas la dernière à porter assistance aux membres de l'armée. Roy Mustang. Le colonel. Non. Mon colonel. Celui qu'il faut que je protège coûte que coûte. Aussi droite que possible, je tente sans grande peine de respecter le règlement qui m'est donné, le chérissant plus que tout et ne le transgressant que lors de rares occasions, lorsque le contexte s'y prête. Protectrice jusqu'au bout, il m'arrive même parfois de donner des conseils à mes supérieurs, n'hésitant pas à les faire passer pour des ordres, dans le seul but de les protéger. Avoir la tête sur les épaules est important dans le métier que j'entretiens et je serais prête à tout pour aider mon supérieur et ses subalternes à réussir leurs missions, les sortant même parfois de situations périlleuses, suicidaires. Les déguisements. Il m'arrive de revêtir, de m'approprier certains rôles lorsque cela est nécessaire. En réalité, je suis plus l'ombre de Roy qu'autre chose, oeuvrant dans l'obscurité et l'aidant du mieux que je peux. Il ne doit pas y avoir de blessé. La réussite, il n'y a que ça de vrai. Lors des combats, je garde la plupart du temps mon sang-froid sauf... si l'un de mes proches est blessé. Effleurer l'un de mes 'amis' est une grave erreur, aussi, l'envie de vengeance me vient naturellement lorsque c'est le cas. Il ne faut pas les toucher. C'est la règle. Ma seule règle. Laisser quelqu'un mourir sous mes yeux, ou même blesser une personne devant moi est un acte grave: vous signez votre arrêt de mort. Mort subite. Si un jour Roy venait à manquer à son devoir, qu'il venait à mourir... je m'en voudrai, c'est certain. Je m'en voudrai parce que j'aurai l'impression de ne pas avoir fait mon maximum, de ne pas avoir été capable de servir le seul homme pour qui -au fond-, j'ai beaucoup de respect. Si ce jour là je n'arrive pas à le venger alors... alors je perdrai tous mes moyens et voudrai moi-même en finir. Que l'on ne m'en veuille pas. Même sous la torture. Même sous toutes ces choses atroce que l'on afflige aux militaires prisonniers ou fugitifs... je ne parlerais pas. Les plans de Roy sont mes idéaux. D'accord, j'accepte le fait qu'il puisse parfois se montrer ridicule (et encore je pèse mes mots). Prenez par exemple l'histoire de cette foutue mini-jupe dont je ne veux plus entendre parler. Prenez également en considération le fait que, -même s'il a de grands défauts- je ne rate jamais -ou très rarement- ma cible. Le coeur. La tête. Dans la noirceur du geste, il nous suffit alors d'appuyer sur la gâchette, de voir le corps s'effondrer sans vie. Tuer des gens? Je ne me débarrasse que des perturbateurs. Le massacre d'Ishbal m'a terriblement marqué et bien que je n'en parle pas et qu'il n'y parait rien, j'y pense un peu tous les jours, lorsque les masques tombent.
P a r t i c u l a r i t é ( s ) ::
☑ J'appartiens à l'armée dans le seul et unique but de protéger ceux à qui je suis dévouée.
☑ Apparait sur mon dos un tatouage calciné, impossible à déchiffrer suite à l'intervention de Roy.
☑ Il m'aura fallut du temps pour m'entrainer -et beaucoup de patience-, mais je pense être passée maître dans l'art des armes à feu.
☑ Black Hayate. Un chien. Oui, oui, nous nous entendons très bien... lorsqu'il m'obéit. Gentil chien ~
    :: H i s t o i r e ::

En ce monde, il existe de la malice qui naît de la bonté. Il existe également de la bonté qui naît de la malice. On juge les gens parce qu’ils sont liés aux autres et au monde, qu’ils le veuillent ou non. C’est leur destin. Dans ce cas, lorsque les sentiments personnels de quelqu’un se retrouvent confrontés à la volonté du monde, cette personne est considérée comme une vulgaire existence confuse et vaine. [Péché et châtiment] [Destinée et jugement] La haine fait-elle partie de la nature humaine ? Quand bien même, à présent il peut être reconnaissant. Oui, au moins… Les Hommes courent après l’existence du bonheur. Un rayon d’espoir, un vague souhait, ne peut jaillir que du désespoir. Donner à quelqu'un qu'on connait, donner à quelqu'un que l'on ne connait pas... Prendre à quelqu'un qu'on connait, prendre à quelqu'un qu'on ne connait pas... Il se passe bien des choses entre les gens. Oui parce que tous les gens sont différents. Tout est tellement compliqué qu'il est maintenant plus facile de se perdre dans de simples actions, que dans un labyrinthe. Et dire qu'au départ, je n'étais pas tout à fait destinée à ce métier. Dire qu'au départ, je n'étais rien d'autre que la fille du "maitre de Roy". La mort de mon père survint, et je fus alors sous la responsabilité de ce très cher colonel, lui transmettant les recherches et les secrets qu'avait laissé mon père sur moi. Lui apprendre la totalité ne pris pas énormément de temps, étant déjà particulièrement avancé sur le sujet. C'est quand il eut terminé son apprentissage, qu'il me fût permis de lui demander son but, cette raison qui le poussait à combattre, son idéal. Atteindre le grade de Généralissime et faire en sorte que les guerres ne se fassent plus, qu'il n'y ait plus de catastrophe pareille. C'est ce qu'il voulait. Loin de moi l'envie de lui jeter des fleurs, mais j'ai tout de suite pensé que cette manière de raisonner était "belle", "magnifique". Vous imaginez un monde sans guerre ou tous les peuples et civilisations pourraient trouver un peu de paix, une place qui conviendrait à tous et à toutes? Assurément que ce serait le paradis! Mais malheureusement la connerie humaine n'a pas de frontière. La guerre d'Ishbal en est le parfait exemple. Moi encore, je ne suis arrivée qu'à la fin, mais suffisamment à temps pour à mon tour devoir faire des victimes... tout ça pour l'armée. Des gens qui ne reviendront jamais. Des gens qui n'avaient rien demandés et qui ont dû passer l'arme à gauche. Bien entendu, il m'a fallut me plier aux règles, je n'étais encore que sous-lieutenant à l'époque. Il n'existe pas de fumée sans feu, et combien même... les guerres "propres" n'existeront jamais. Un but économique dans la vente des armes certainement. Après il y a le problème de surpopulation: les guerres peuvent facilement écraser la moitié d'une civilisation entière. C'est quand même moche d'en arriver là. C'est ignoble.

Dans la logique des choses, un simple soldat devra tirer en rafale pour parvenir à toucher sa proie. Mais le tableau est tout autre quand on se retrouve sniper et qu'une seule balle suffit à abattre un individu. Une. Deux. Vingt personnes. Des centaines. Je ne sais plus précisément combien de balles j'ai pu utiliser ce jour là. A vrai dire, je préfère même ne plus jamais m'en souvenir. Pire qu'un tableau de chasse. Non mais tout de même, nous ne sommes pas des bêtes. Inutile d'essayer d'aller à l'encontre des règles qui se trouvaient fixées par Amestrie. Nous étions obnubilés par les corsp sans vie qui s'effondraient seconde par seconde devant nous. Maes. Roy. Moi. Et les autres bien entendu. Troublée et honteuse d'avoir créé tant de misère autour de moi -désirant par dessus tout me débarrasser des éléments qui pouvaient avoir un rapport avec mon père-, j'ai alors demandé l'impensable au colonel Mustang : brûler le tatouage. J'ai bien senti qu'il n'était pas pour au départ... mais pour mon honneur et afin qu'il ne puisse plus y avoir d'autres alchimistes de feu, il le fallait. Ainsi, il le fit sans plus chercher discuter. Et puis de toute façon ma décision était prise.

C'est suite à ce traumatisant épisode que je suis passée lieutenant aux côtés de cet ancien apprenti, le suivant toujours, ne le lâchant pas d'une semelle et veillant ainsi continuellement sur lui. Bien qu'il ne se retienne pas de parfois me faire remarquer que ma présence n'est pas souhaitée, voire même totalement inutile. Les accrochages c'est humain, il faut bien que ça arrive parfois. A ce jour, je suis son assistante personnelle et dois faire en sorte qu'il ne dévie jamais de son objectif: devenir Généralissime et ainsi établir la paix.
    « Puisque vous n'avez plus besoin de moi et qu'il se fait tard, je me permets de me retirer, colonel. »

    :: V o u s ::

P s e u d o . o u . p r é n o m ::
Tenderness ~
 g e :::
Dix-sept ans.
C o m m e n t . a v e z - v o u s . t r o u v é . l e . f o r u m ? :::
Depuis le temps, je vais bien vous avouer que je ne sais plus vraiment. Via un top me semble t-il.
S o n . d e s i g n ? ::
Beaucoup mieux comme ça (a)
D e s . c h o s e s . à . a m é l i o r e r ? ::
Hm, bah on espère plus de membres quand même <3
R è g l e m e n t ::
Ok By Eddy'.


Dernière édition par Riza Hawkeye le Mar 8 Mar - 16:44, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Modératrice »
& Homonculus

avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   Jeu 23 Déc - 11:19

Bienvenue Riza =)
Bon courage pour la rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   Mer 23 Fév - 20:12

Welcome, indispensable lieutenante =)
J'attends que tu sois validé pour faire un Rp avec toi. Alors... Bouge-toi èé.
*sors*
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Riza Hawkeye »
& Donnez-moi un rang !

avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Près du colonel, sans aucun doute.

MessageSujet: Re: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   Mer 2 Mar - 0:28

Colonel **
Oui, je m'empresse de terminer cette présentation dés maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   Dim 6 Mar - 9:14

Ah, et, mets l'adresse du forum dans tes favoris, pour éviter de la perdre une nouvelle fois Wink
Au plaisir de RP avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Edward Elric »
& FullMetal Admin

avatar


Messages : 480
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 21
Localisation : Vagabondant à la recherche d'un corps et de deux membres.

« Feuille d'expérience »
Force:
99/196  (99/196)
Endurence:
46/196  (46/196)
Habilité:
51/196  (51/196)

MessageSujet: Re: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   Mar 8 Mar - 16:54

    Punaise, c'est vraiment trop génial ! J'adoore ! Ta façon d'écrire défonce. Ça a vraiment valu la peine d'attendre ! Very Happy
    Bravo ! Tu es bien-sûr validée avec très grand plaisir ! *^*

_________________



« Cette nuit-là, j'ai appris que la valeur de certaines choses ne se mesurait pas sur une simple balance. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pow-of-alchemy.forumgratuit.org
I `m « Riza Hawkeye »
& Donnez-moi un rang !

avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Près du colonel, sans aucun doute.

MessageSujet: Re: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   Mar 8 Mar - 16:59

Merci bien o/ Et je suis encore désolée d'avoir mis trois plombes à écrire cette fiche * creuse un trou et se planque vite sous terre. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Contenu sponsorisé »
&




MessageSujet: Re: Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let it all out ♦ Riza Hawkeye ▬ finish my dear ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hey, mais on se connait ! [PV Riza Hawkeye / Roy Mustang]
» [Fanfiction] FMAB - Les démons d'Amestris!
» Un braquage qui aurait pu très mal tourner... [Jean Havoc & Riza Hawkeye]
» Promenade Au Parc [Kaiza Yashiro, Aisya Jasdero, Riza Hawkeye & Roy Mustang]
» HAWKEYE ; danger, high voltage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : Power of Alchemy ::  :: » qui es-tu ? :: Militaires-