Une légende, un seul but. Un but très précis : atteindre la Pierre Philosophale.
 

Partagez | .
 

 Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]   Mer 12 Oct - 13:19

Le vrai combat de la vie c'est vivre.

Drrring... Drrrring... Drrrring...

Hum? Un appel a trois heures du matin ? Qui est assez fou pour décrocher le téléphone a une heure pareille ? Je n’ai pas envie de répondre... *He, chérie, si sa se trouve, c’est peut-être le Patron qui appelle, alors bouge toi !*

Pas bête. *merci !*

Le sol est froid comparer a la douce chaleur de ma couette. J’enfile mes chaussons et descend a la hâte les escaliers. Le téléphone sonne toujours. Je me rue dessus, de peur qu’il s’arête de brailler. Non. Il ne s’arrête jamais.

« Allo ? C’est quoi encore ?! Vous vous rendez compte qu’il est 3heures du mat’ ?!

- Mademoiselle Kuray ?

- Ouais, c’est moi et j’espère que c’est pour une mission urgente !

- Effectivement. Je suis ici pour vous informer que votre nouvelle mission sera de retrouver un trafiquant d’armes basé à Dublith. Veuillez l’éliminer discrètement et dans les plus brefs délais.

- Combien ?

- 20 000 Cenz.

- Hum... C’est convenable... J’ai combien de temps ?

- 3 Jours.

- 3 JOURS ? Vous êtes sure que ce n’est pas trop ? Enfin bon... Vous avez des info’ sur lui ?

- Oui. Il se déplace constamment dans la ville et a vite regrouper toute une bande de malfrat autour de lui. A peu prés... Un vingtaine de personnes. Une mission facile pour vous.

- Vous me flattez. Bien. Ca sera fait. Mais laissez-moi finir ma nuit. Au revoir.

- Au revoir, mademoiselle »

Bip... Bip... Bip...


Elle se réveille en sursaut, le front collé a la vitre. Le train a eu un léger choc. Tout en se massant le front elle regarde l‘heure. 6h. Elle était partie tôt la veille de Central pour arriver à Dublith rapidement et finir ses missions toute aussi rapidement. Sous le nom de Slyle Layra, elle avait acheté son billet et était partie aussi sec.

Le train c’est long et ennuyeux. Mais quand on a quelque avec qui parler, tout va mieux...

*Réveille-toi, Slyle !*

-A qui tu parle ?

Ses voisins se retournèrent, surpris. Elle fut étonnée sur un temps puis continua sa conversation... Dans sa tête.

*A toi, idiote. Et parle dans ta tête !

- C’est bon...

- J’ai un pressentiment...

- Bon ou mauvais ?

- Sais pas.

- Ca, ca m’avance pas...*

Le train commençais a ralentir. Elle passa son sac sur une épaule et se leva.

Un foie sorti du train, elle regarda autour d’elle pour chercher un taxi. Un frisson l’envahit. Elle se retourna et ne put qu’apercevoir quelque cheveu noir et deux prunelles violettes. Pas bon ca.

Elle s’empressa d’oublier l’incident et s’engouffra dans le premier taxi venue.

Le trajet jusqu’au centre de Dublith ne lui prit qu’à peine 10minutes et elle fut rapidement arrivé dans la rue que lui avait indiqué l’intermédiaire.

« Bon, ils sont ou ces malfrat, qu’on en finisse ? »

Elle avançait en silence. Au coin d’une rue, des éclats de vois retentir et une odeur d’huile lui fit pincé le nez. Il y avait dans l’air, de la fumée, de l’huile et... De la poudre explosive, dont on se servait pour crée les balles. Les balles de fusils, bien entendus.

Elle jeta un coup d’œil furtif et revint à sa position de départ.

5hommes prés d’un feu, 5autre debout autour et 6derniers faisant passer de l’argent de main en main. 16hommes. Lequel est ca cible ? L’un des trafiquants du mal compté car, tres vite, une dispute éclata.

« C’est quoi ca ?! J’tai ramener plus de Cam que les autres et j’suis moins payer ?! T’vas voir un peu !

- Calme-toi, Serrh. C’est Kaan qui a décidé les parts, pas nous. C’est à lui qu’il faut parler. C’est lui le chef !

- Mouais, ben il va m’étendre... »

Elle avait ca réponse : Ca proie s’appelais Kaan, Il n’était pas la et il serait plus prudent d’attaquer lorsqu’il serait moins nombreux.

Discrétions, efficacité.

Elle se retourna et disparut.

Dans la rue principale, la premier chose qu’elle fit fut de rejoindre les deux prunelles violettes qui l’avaient, semble-t-il, suivit. Elle soutint le regard et traversa la rue pour rejoindre celui, ou celle, qui la fixait.

« Je peux savoir qui vous êtes ? Ca fait un moment que vous me suivez et je déteste ca ! »

Elle attendit patiemment une réponse de l’Ombre...


[a toi ='D]
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Soraya Ludlow »
& Fullmetal Homonculus

avatar


Messages : 91
Date d'inscription : 07/09/2011

« Feuille d'expérience »
Force:
45/160  (45/160)
Endurence:
50/160  (50/160)
Habilité:
65/160  (65/160)

MessageSujet: Re: Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]   Mer 12 Oct - 16:32

Trafiquant d'armes. Voilà la mission du jour donné par ce cher Roy. Il arrivait de temps en temps que le jeune colonel appelle l'homonculus pour lui demander un coup de main sur certains cas. Soraya Ludlow, homonculus du métal venait d'arriver à Dublith voilà quelques jours. Etant une créature d' l'ombre comme on dit, elle avait un réseau lui permettant d'être informée sur le louche du pays.

Un de ses indics lui avait d'ailleurs parlé d'un certain Kaan, supposée tête pensante de la bande. Alors que Sora se rendait dans le coin avec l'intention d'arrêter tout ce beau monde, elle remarqua soudain une jeune fille. Jusque là, rien d'extraordinaire. L'homonculus allait poursuivre son chemin et oublier cette demoiselle, quand un détail l'interpella. La couleur de ses yeux. Violets comme elle.
Une des siens ? Possible. Soraya recula de nouveau dans la pénombre d'une ruelle. Que pouvait bien faire ici un autre homonculus ? Elle savait qu'un bar en hébergeait un, cependant Soraya ne pensait pas qu'il pouvait y en avoir d'autres.

* On dirait qu'elle va dans la même direction que moi. Ça m'arrange.* pensa-t-elle.
Soraya reprit donc son chemin après avoir installé une distance raisonnable entre elle et l'inconnue. Cependant, lorsque toutes deux arrivèrent à l'endroit censé être le repaire des trafiquants, elles eurent la surprise de constater que ceux-ci se claquaient allègrement le beignet.

Soraya aperçut soudain la jeune fille venir dans sa direction d'un pas ferme. Elle l'apostropha, visiblement mécontente d'être suivie. L'avantage, c'est que Soraya fut fixée sur une chose : ce n'était pas une homonculus.
" Hmmm. Il se trouve que l'on allait dans la même direction jeune fille. Je n'ai pour ainsi dire, pas vraiment eu le choix." répondit une voix douce et calme, depuis la ruelle.

Soraya avança, restant à demi-cachée par l'ombre bienfaisante dans cette ville à la température élevée. De ce que l'inconnue pouvait voir d'elle, rien ne laissait présumer sa nature.


Dernière édition par Soraya Ludlow le Dim 18 Déc - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]   Sam 29 Oct - 10:28

Heu... Sky ?* La ferme !


Pas eu le choix ? Laisse-moi rire.

Il y avait quelque chose d’étrange dans son attitude, quelque chose qui émane d’elle. Car c’était bien une fille, au son de sa voie. Sauf si Cet Homonculus qui peut changé d’apparence me joue un tour. Restons sur nos gardes.

« Sort de ton ombre. »

J’avais la voie froide. Mon instinct me disait de m’enfuir à toute jambe et ma logique d’alchimiste me demandait de voir qu’elle était cette puissance que je ressentais.
Pas un geste, pas un souffle. Le silence me fit presque sursauter. Plus rien, on entendait plus rien. Un léger coup d’œil circulaire m’avertie qu’un tas de métal rouillé se trouvait contre le mur. Je m’approchais. Puis stoppait net. Quelque chose clochait. Elle était maintenant dans mon dos. Mes mains se rapprochaient de plus en plus du mur, l’air indifférent. Un tuyau de métal était juste a ma hauteur et celui-ci rejoignait le tas.

*Une faux, j’ai besoin d’un Faux*

[Nda : Je n’ai pas mit « il me faut une faux »...]

Joignant le geste a la parole, ou plutôt a la pensée, je claquais mes mains et en posait une sur le bout de métal. Un flash lumineux éclaira l’impasse, le métal se mit a fondre et a se recomposer comme je le voulais et en 23 secondes très exactement j’avais une faux brillante en mains, impossible de deviné que ca source était un bout de fer tout rouillé.

Je n’aime pas la puissance qu’elle dégage. Je n’aime pas son attitude. Je n’aime pas la peur qui ma noué le ventre pendant les 5 seconde ou elle a prononcé sa phrase.

« Y’a un truc qu’est pas net la dessous. »

*He, Sky !

Qu’est ce que tu me veux, encore ? Ce n’est pas le moment !

Tu vas te brûler les doigts. Vous êtes à égale puissance

La ferme, c’est moi qui combats. Pas toi, que je sache.

Tant pis. Salut !

Ouais, c’est ca...*


Mon monologue terminé, je me mis en garde les yeux plissés.

« J’ai dit, sort de la. »

D’un mouvement des hanches je fis tinter ma montre d’alchimiste d’Etat.

Ca devrait la faire comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
I `m « Soraya Ludlow »
& Fullmetal Homonculus

avatar


Messages : 91
Date d'inscription : 07/09/2011

« Feuille d'expérience »
Force:
45/160  (45/160)
Endurence:
50/160  (50/160)
Habilité:
65/160  (65/160)

MessageSujet: Re: Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]   Sam 29 Oct - 15:44

Soraya observa calmement la jeune fille effectuer sa transmutation. Un léger sourire étira ses lèvres. Tiens donc. Une alchimiste du métal. En voilà une ironie. Elle revint vers le coin de ruelle, sommant l'homonculus de sortir de là, sa montre en argent à l'appui.
" Je suis déjà sortie. Et je te le répète, je vais simplement dans la même direction que toi. Rien d'autre." répondit Soraya, sa voix toujours posée.

Comme Skillet l'avait sentie, elle était effectivement dans son dos. L'homonculus à la longue chevelure brune nouée en nattes était vêtue comme une humaine afin de passer plus inaperçue. Elle avait l'apparence d'une jeune fille de seize ans. Son interlocutrice s'était déjà munie d'une arme que Soraya utilisait de temps à autre : une faux.

Hélas, chose tout à fait inutile contre l'homonculus du métal. Bien souvent, la matière se brisait contre sa peau. Ou pire, elle s'en servait pour le retourner contre son opposant. C'était donc lui donner un avantage que de se servir du métal.
" On se calme jeune fille. Je n'ai rien contre toi, alors range ton outil." reprit doucement Soraya.
L'homonculus, si curieux que cela puisse paraître était d'une nature pacifique. Ainsi donc, elle tentait de désamorcer le conflit. Cependant, l'éclat froid dans les prunelles de son adversaire indiquait qu'une bataille était à envisager. Ce n'était ni le lieu ni surtout le moment. D'une minute à l'autre leurs adversaires risquaient de s'apercevoir de leur présence.

Pour sa part, Sora espérait que l'humaine allait le comprendre. Autrement eh bien ... tant pis. Chacune d'elles possédait un fort potentiel. Soraya de part son âge possédait une grande pratique du combat. Ses connaissances médicales lui conféraient également une technique très particulière : en frappant d'une certaine manière sur des points localisés du corps, elle était capable d'entraîner une paralysie temporaire du corps. L'alchimiste de son côté, avait le plus haut niveau de sa branche, en témoignait la montre en argent.

Et nul doute qu'elle ne devait pas se limiter qu'au métal. Sora non plus d'ailleurs. Compter sur une seule force n'était pas une bonne solution à long terme.


Dernière édition par Soraya Ludlow le Dim 18 Déc - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Invité »
& Invité

avatar



MessageSujet: Re: Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]   Lun 21 Nov - 16:12

Mon... Outil ?!

Elle me cherche, elle va me trouver.
Néanmoins, je ne remarque aucune peur dans sa voix, aucune crainte dans ses mouvements, juste une assurance telle qu’elle en deviendrait presque... Effrayante.

Oui, c’est le mot. Effrayant. On ne peut pas rêver pire qu’une personne qui ne bronche pas lorsqu’on lui sort une faux sous le nez et qu’on se tient prête pour la découper en morceau dans les secondes à venir.

Ma raison me dit prudence, Mon instinct me dit attaque et...

« Réfléchis, elle est pas comme les autre, cette nana ! Elle est trop forte pour toi, tu vas te faire massacrer.
-Je t’em*erde.
-Moi aussi je t’aime. Sans déconner, fais gaffe. »


Un sourire s’étend sur mes lèvres.

« Pour être honnête, il y a quelque chose qui me dérange chez toi. Et quand ca me dérange, j’aime pas. Tu comprends ? »

Je décale mes appuies, change ma garde, place le fil de mon arme en perpendiculaire avec moi. Et avec elle, accessoirement.

« Et j’ai vraiment envie de voir se que tu cache... Parce que tu cache quelque chose, c’est sur et certain. »

Je plisse les yeux, comme si je cherche a décrypter se qui se passe devant moi.
Un pas. Une impression fugace me traverse, quelque chose ne tourne pas ronds. Mais va bien falloir que je fasse quelque chose, sinon c’est le RP qui va tourner en rond.

« Qu’est ce que tu raconte ?
-Rien, c’est l’auteur qui met le bazar dans mes pensées.
-Normal »

Bref, passons cet écart de pensée.

La luminosité baissait ou avait baissé, depuis que l’on avait commencé cette discussion. Ou plutôt le semi-monologue que j’entretenais entre l’Autre et cette fille. Semi.
Mon pied se décale légèrement, touche un autre morceau de fer. J’ouvre les doigts et laisse tomber le bout de la garde de mon jouet. Quelque centimètre s’ajoute. Parfait.

« Bon, maintenant que j’ai finit tout ca, ca te dérange que je te massacre ? Dans la joie et la bonne humeur ! »

Je fais trois pas, abaisse, relève ma faux extrêmement vite et sent une résistance.

En espérant juste que ca soit son épaule.

Revenir en haut Aller en bas
I `m « Soraya Ludlow »
& Fullmetal Homonculus

avatar


Messages : 91
Date d'inscription : 07/09/2011

« Feuille d'expérience »
Force:
45/160  (45/160)
Endurence:
50/160  (50/160)
Habilité:
65/160  (65/160)

MessageSujet: Re: Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]   Mar 22 Nov - 17:57

" Eh bien, la raison dicterait que lorsque l'on aime pas une chose on le garde pour soi, sauf avis contraire demandé. Encore plus ... si c'est une personne."
Les derniers mots avaient pris une intonation froide. Car il était évident que la jeune fille en face de l'homonculus n'allait pas repartir gentiment. Alors pourquoi rester courtoise ? Par ailleurs, Skillet lui demanda ce qu'elle cachait. Cela, elle n'allait pas tarder à le découvrir.

Elle tâchait de lire sur le visage lisse de Soraya, tentant d'y trouver une quelconque réponse. Autour d'elles, les ombres grandissaient, démontrant que le temps passait mais aussi comme pour donner un décor plus approprié à ce qui allait suivre. Soraya baissa brièvement les yeux pour voir que son opposante du jour rallongeait son arme. Ah là là.

" Oh mais je t'en prie fait." répondit l'homonculus avec cette fois un sourire satanique.
La faux siffla, sans qu'elle n'esquisse le moindre geste. Elle voulait savoir à qui elle avait affaire ? Fort bien. Si Skillet était restée dans les tons de la politesse, et surtout n'avait pas voulu lui nuire, Soraya se serait contentée de combattre comme d'habitude, sans trop montrer son pouvoir. Mais là ... elle n'avait plus le choix.

La grande lame recourbée, meurtrière et terriblement acérée s'abattit sur l'épaule gauche de Sora. Sauf que ... la lame n'a pas touché la peau. Elle s'est arrêté à un centimètre, un ridicule centimètre si on prends en compte la dangerosité de l'outil. Champ magnétique. La meilleure protection contre son élément. Il lui permettait de dévier les balles.
Soudain, Soraya saisit le manche de l'arme. Décrivant ensuite un large arc-de-cercle, elle emporte avec la faux sa propriétaire avant de lâcher brusquement le tout. L'affaire a duré dix secondes au plus. En contact avec le métal, Soraya en a profité pour l'absorber. Courant sur ou sous sa peau au choix, la faux n'a en tout cas plus de lame. Le manche a diminué de sept centimètres.

D'un geste gracieux, l'homonculus transforme une partie de ce qu'elle a récolté en hélice à trois lames recourbées, qu'elle lance d'un geste expert sur l'alchimiste. La chose se plante à un centimètre du visage Skillet, sur le mur derrière au niveau des yeux.
"Satisfaite par ce que tu as découvert ? Ou souhaites-tu une plus ample démonstration ?" questionne l'homonculus, de nouveau face à son adversaire.
Le bras qui avait faillit être détaché du corps de Sora est à présent recouvert de métal des doigts à l'épaule. Et il y a de la matière tout autour : poubelles, poignées de porte, une voiture, sans parler des canalisations sous leurs pieds. Des tuyaux que l'homonculus peut parfaitement atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I `m « Contenu sponsorisé »
&




MessageSujet: Re: Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Métal VS Métal ,le combat du siècle [PV Soraya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Un combat dans la NFL !!!!
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : Power of Alchemy ::  :: » dublith :: Rues-